Marchés français ouverture 3 h 13 min
  • Dow Jones

    33 781,48
    +183,56 (+0,55 %)
     
  • Nasdaq

    11 082,00
    +123,45 (+1,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 924,75
    +350,32 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0581
    +0,0021 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    19 769,42
    +319,19 (+1,64 %)
     
  • BTC-EUR

    16 278,93
    +258,58 (+1,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    406,26
    +11,57 (+2,93 %)
     
  • S&P 500

    3 963,51
    +29,59 (+0,75 %)
     

Mathias Vicherat (Sciences Po): "Nous devons enseigner l’impact, c’est une question d’éthique"

LUDOVIC MARIN / POOL / AFP

La génération actuelle des étudiants est celle qui devra réparer le monde. En ce sens, elle doit être la mieux formée aux enjeux environnementaux et sociaux, explique Mathias Vicherat, Directeur de Sciences Po à Amandine Lepoutre, Présidente du think tank Thinkers & Doers.

Amandine Lepoutre: L’École du Management et de l’Innovation de Sciences Po créée en 2016 devient l’École du Management et de l’impact (EMI). Parler d’impact et d’éthique, c’est très engageant. Qu’est-ce que cela signifie?

Mathias Vicherat: Je souhaite inscrire Sciences Po au cœur de la transition environnementale, qui constitue le défi majeur qui se dresse devant nous, en repensant nos enseignements et notre travail de recherche. C’est une nécessité éthique, mais également professionnelle. Il ne sera plus possible à l’avenir d’exercer un poste de de responsable politique, économique, ou dans toute grande organisation internationale, sans être formé à ces enjeux. Notre école de management place donc l’impact au cœur de son projet, mais plus globalement l’ensemble des maquettes pédagogiques évolue: les étudiants de première année ont désormais un cours obligatoire de 24 heures sur les transitions environnementales, le recrutement d’une trentaine de chercheurs spécialistes de ce sujet est également en cours.

L’impact est aussi un mot très à la mode. Et pourtant il y a des indicateurs que l’on peut mesurer quand on parle d’impact: qu’a-t-on réussi à faire changer, en termes de chiffres, de comportements, de décisions. Qu’est-ce que cela signifie concrètement le mot impact pour l’EMI? Qu’est-ce que les étudiants vont pouvoir constater concrètement?

Sciences Po intègre l’impact car les étudiants, comme les employeurs, prennent pleinement en compte l’importance de la durabilité et de la responsabilité sociale des entreprises, comme d’autres mutations majeures comme la numérisation ou la montée du télétravail. L’EMI forme chaque année 1.200 étudiants qui veulent agir sur la société par l’entreprise et l’entrepreneuriat. La notion d’impact souligne cette ambition, les enseignements de l’EMI évoluent avec une offre autour de l’impact environnemental et social des entreprises, mais aussi autour de la compréhension du rôle de la donnée. Nous mettons également une attention p[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi