La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 943,90
    -2,80 (-0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    21 135,10
    -109,70 (-0,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

"Mon Master": le "Parcoursup des masters" lancé le 1er février

CHARLY TRIBALLEAU / AFP

"Mon Master": le gouvernement a dévoilé vendredi 13 janvier 2023 le nom de la plateforme d'information et de candidature dans les masters. Un "Parcoursup des masters" en somme, en ligne dès le 1er février, qui remplace "Trouver mon master". Le calendrier de la procédure va s'étaler jusqu'en septembre 2023, selon les profils des candidats et les établissements.

Ça y est, le gouvernement a levé le voile sur son "Parcoursup des Masters". La plateforme unique d’information et de candidature dans les diplômes nationaux de master (DNM) va s’appeler "Mon master" (monmaster.gouv.fr). "Le catalogue de formation, qui succédera au site 'Trouver mon master', sera en ligne à partir du 1er février 2023. Les étudiants pourront ensuite y candidater en 1re année de diplôme national de master dès le 22 mars 2023", explique un communiqué de presse du ministère de l'enseignement supérieur daté du 13 janvier 2023.

Une meilleure lisibilité... et un besoin de visibilité

Rappelant certains fondamentaux de la nouvelle procédure (nombre de vœux maximums, calendrier unique, absence de hiérarchisation des vœux ou d’outil d’aide à la décision…), le communiqué revient aussi sur le sujet de l’adéquation entre le nombre de diplômés de licence et les places disponibles en master. "Le nombre de places offertes en 1re année de master (185.000 en 2022) est supérieur d’environ 20.000 au nombre de diplômés en licence (inférieur à 165.000 en 2021)", est-il indiqué.

Lire aussiCes 50 masters d'excellence qui font de l'ombre aux grandes écoles

Le texte rappelle aussi que le regroupement de l’offre sur la plateforme permettra une "meilleure connaissance de la localisation et du nombre de places demeurant vacantes au terme des candidatures. D’autre part, les établissements auront une meilleure connaissance, bien avant la rentrée, du nombre de candidats réellement inscrits en leur sein. La phase de gestion des désistements permettra ainsi de redistribuer les dernières places vacantes".

Le calendrier dévoilé

Le calendrier de la procédure pour cette année a également été présenté. Il y a de nombreux changements par rapport au projet présenté au Conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche (Cneser) de novembre 2022, avec un décalage dans le temps (une à deux semaines) des différentes phases.

Voici le calendrier détaillé

Pour tous les candidats
Dès[...]

Lire la suite sur challenges.fr