La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 515,75
    +105,17 (+1,64 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 808,86
    +68,55 (+1,83 %)
     
  • Dow Jones

    33 212,96
    +575,77 (+1,76 %)
     
  • EUR/USD

    1,0739
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 850,60
    +3,00 (+0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    27 027,25
    +116,71 (+0,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    625,79
    -3,71 (-0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    115,07
    +0,98 (+0,86 %)
     
  • DAX

    14 462,19
    +230,90 (+1,62 %)
     
  • FTSE 100

    7 585,46
    +20,54 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    12 131,13
    +390,48 (+3,33 %)
     
  • S&P 500

    4 158,24
    +100,40 (+2,47 %)
     
  • Nikkei 225

    26 781,68
    +176,84 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    20 697,36
    +581,16 (+2,89 %)
     
  • GBP/USD

    1,2631
    +0,0025 (+0,20 %)
     

Les masques chirurgicaux nous rendent-ils plus « beaux » ?

·1 min de lecture

C’est là une question posée dans plusieurs études en psychologie publiées depuis 2020. La dernière en date, en janvier 2022, en arrive à la conclusion que, oui, les masques chirurgicaux ont un effet psychologique valorisant sur l’attirance pendant cette pandémie.

Les masques de protection individuelle sont entrés dans notre quotidien. Dans chaque lieu public en intérieur, nous en portons. Leur efficacité globale n’est plus à prouver et, avec l’aération, ils représentent l’un de nos meilleurs outils contre la propagation d’un coronavirus SARS-CoV-2 qui est aérosol. Mais il est clair que le masque a un impact sur nos relations sociales, et sur la lecture des émotions.

Si l’on ne peut plus discerner un sourire se dessinant sur des lèvres, il nous faut alors regarder le haut du visage, et les yeux, pour voir le sourire. Cela signifie aussi que nous rencontrons parfois de nouvelles personnes sans voir immédiatement leur visage entier.

Un autre phénomène entre alors en jeu : il semblerait, d’après un certain nombre de recherches, que nous trouvions les gens particulièrement beaux, ou en tout cas attirants, lorsqu’ils portent un masque. Une étude en psychologie, publiée le 10 janvier 2022 dans Cognitive Research, se penche sur cet étonnant constat.

Les masques chirurgicaux nous rendent-ils plus « beaux » ?
Les masques chirurgicaux nous rendent-ils plus « beaux » ?

Les masques chirurgicaux, indices positifs ?

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles