La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 262,53
    -65,26 (-0,19 %)
     
  • Nasdaq

    13 462,89
    +83,84 (+0,63 %)
     
  • Nikkei 225

    28 406,84
    +582,01 (+2,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,2217
    +0,0061 (+0,50 %)
     
  • HANG SENG

    28 593,81
    +399,72 (+1,42 %)
     
  • BTC-EUR

    35 614,99
    +14,61 (+0,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 221,00
    -32,15 (-2,57 %)
     
  • S&P 500

    4 162,54
    -0,75 (-0,02 %)
     

Le masque de sport de Decathlon bientôt en vente

·1 min de lecture

Bonne nouvelle pour les sportifs. Alors que les salles de sport doivent rouvrir le 9 juin prochain, ils pourront logiquement s’y rendre avec le masque de Decathlon anti-Covid-19 dédié à la pratique sportive. Comme le souligne Business Insider, l’enseigne annonce que son masque tant attendu sera disponible “sur le site decathlon.fr à compter de fin mai et par la suite dans la plupart des magasins Decathlon en France”. Trois tailles seront proposées (S, M, L) pour ce masque conçu en polyester recyclé, qu’il sera possible de laver 50 fois sans que son efficacité n’en soit altérée.

Il sera vendu au prix de 9 euros l’unité. “Les équipes de conception ont travaillé pour que le masque soit compatible avec le plus de pratiques possibles, tout en respectant les diverses consignes de l'AFNOR SPEC”, souligne Decathlon dans un communiqué, assurant que son masque barrière de sport a été conçu et testé “pour les sports individuels sans contact, outdoor et indoor”. La filtration, la respirabilité et le maintien sont autant d’atouts mis en avant par l’enseigne concernant son futur produit. “L'équipe de conception a spécifiquement choisi des composants agréables et doux au toucher. La structure archée du masque permet également d'éviter tout contact avec la bouche”, peut-on lire concernant le “confort” de cet accessoire.

>> A lire aussi - Decathlon résiste à la crise du Covid-19

Un autre masque, dédié aux sports collectifs et de contact, pourrait également être lancé par Decathlon dans les mois (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le pape pointe du doigt les marchés financiers
44 milliards d’euros de ventes, 0 impôt sur les sociétés : Amazon roi de l’optimisation fiscale en Europe
EDF : l'interfédérale syndicale toujours vent debout contre le projet de réorganisation
Le gouverneur de la Banque de France rassure sur le risque de faillites dans les prochains mois
Natixis, Chargeurs… les nouvelles missions de luxe de Nicolas Sarkozy