Marchés français ouverture 4 h 19 min
  • Dow Jones

    31 176,01
    -12,39 (-0,04 %)
     
  • Nasdaq

    13 530,92
    +73,67 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    28 646,99
    -109,87 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,2176
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    29 549,17
    -378,59 (-1,27 %)
     
  • BTC-EUR

    25 159,96
    +653,03 (+2,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    606,66
    -73,25 (-10,77 %)
     
  • S&P 500

    3 853,07
    +1,22 (+0,03 %)
     

Masa Group, le champion français caché de l'IA militaire

·2 min de lecture

PEPITES STRATEGIQUES (4/5) - Leader mondial des logiciels de simulation militaire basés sur l'intelligence artificielle, le groupe français vient de signer cinq contrats de suite avec des armées européennes. Son IA, unique au monde, pourrait être intégrée sur des robots et des drones.

En cette fin d'année 2020, le Père Noël est passé avec un peu d'avance chez Masa Group. Le champion français de l'IA militaire a annoncé le 14 décembre la signature de pas moins de cinq contrats avec des armées européennes (Espagne, Finlande, Suède, Norvège, République Tchèque). Malgré la crise du Covid, la pépite parisienne aura ainsi bouclé un exercice record: plus de 7 millions de commandes signées, soit plus d'un an de chiffre d'affaires (5,3 millions d'euros en 2019, 7 millions en 2020). Masa Group renforce ainsi son statut de leader mondial des logiciels de simulation militaire, un marché de niche, mais absolument essentiel aux forces armées. "Nos logiciels permettent d'entraîner les forces, de modéliser des doctrines militaires, mais aussi de tester de nouveaux matériels dans un conflit simulé, explique le général Marc de Fritsch, DG du groupe et ancien chef de corps du . Nos outils ont ainsi permis à l'armée de terre de tester la nouvelle doctrine ."

Tout l'environnement de combat est recréé par le logiciel Sword de Masa Group: blindés, hélicoptères, armements, capteurs, météo, unités combattantes au sol. Les armées peuvent ainsi s'entraîner, de façon virtuelle, sur différents scénarios. Face à elles, l'ennemi affiche, lui aussi, des décisions cohérentes grâce à l'intelligence artificielle développée par le groupe français. Contrairement à de nombreux acteurs du secteur, cette IA n'est pas basée sur l'apprentissage automatique, le fameux "machine learning" très prisé des GAFA. "Nous proposons plutôt ce que j'appelle une "good old fashioned IA", une intelligence artificielle forte, basée sur l'analyse des comportements et l'observation biologique, explique Marc de Fritsch. Nous saurions faire du machine learning, mais ce n'est pas d'actualité."

Concurrence américaine

La technologie d'IA de Masa a déjà été adoptée par l'armée de terre, client majeur de Masa Group. "Masa a gagné la confiance des forces terrestres tant par la qualité et le réalisme de ses produi[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi