Marchés français ouverture 8 h 45 min

Martinez : "Macron n'a jamais vécu avec 1000 euros par mois"

Challenges : Hôpitaux, policiers, EDF, retraites, RATP… La rentrée sociale est agitée mais on n’entrevoit pas la « convergence des luttes » que vous appelez de vos vœux. Comment l’expliquez-vous ?

Philippe Martinez : Il y a en effet beaucoup de foyers de contestations avec des luttes organisées et des mouvements comme les « gilets jaunes ». Il y a surtout un climat général de fort mécontentement dans le pays qui pourrait déboucher sur un mouvement social de grande ampleur. Nous le répétons depuis des mois, voire des années, et l’actualité semble nous donner raison. La question est : se rassembler pour agir ensemble ? La réforme des retraites est l’occasion de fédérer tous ces mouvements.

Pourquoi ?

Chacun est concerné par la retraite et le projet du gouvernement est de changer radicalement les règles de notre système. Dès lors, toutes les professions – agents de la RATP, infirmières, policiers, avocats – peuvent se retrouver dans cette lutte sociale. Contrairement à ce qu’affirme la plupart des médias, notre première journée de mobilisation interprofessionnelle n’a pas été un échec. Nous étions plus nombreux à cette première manifestation contre la réforme des retraites qu’il y a trois ans contre la loi El Khomri. Et la grève à la RATP a été la plus forte depuis 2007. Après nous avons toujours besoin de convaincre.

N’est-ce pas difficile de mobiliser contre une réforme qui est encore en préparation et dont le détail n’est pas connu ?

L’architecture du futur système des retraites à points est connue. Elle est décrite dans le rapport qu’a présenté Jean-Paul Delevoye le 18 juillet dernier et, à ce que je sache, le gouvernement n’a pas mis ce rapport à la poubelle. De plus, nous échangeons depuis dix-huit mois avec Jean-Paul Delevoye, donc nous connaissons bien la philosophie du projet. Le système des retraites à points n’a aucune vertu. Cela va aboutir à une individualisation des retraites.

Le gouvernement s’est po[...]

Lire la suite sur challenges.fr