Marchés français ouverture 8 h 20 min
  • Dow Jones

    33 666,34
    +116,07 (+0,35 %)
     
  • Nasdaq

    13 201,28
    +108,43 (+0,83 %)
     
  • Nikkei 225

    31 872,52
    -499,38 (-1,54 %)
     
  • EUR/USD

    1,0570
    +0,0061 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    17 373,03
    -238,84 (-1,36 %)
     
  • Bitcoin EUR

    25 598,98
    +694,14 (+2,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    581,30
    +16,50 (+2,92 %)
     
  • S&P 500

    4 299,70
    +25,19 (+0,59 %)
     

Martin Luther King: le ministère de l'Éducation nationale se justifie après un hommage critiqué pour son manque de diversité

BFMTV

Une vidéo, déjà visionnée plus de 4 millions de fois, qui fait polémique. Ce mardi, pour les 60 ans du célèbre discours de Martin Luther King nommé "I Have A Dream", le ministère de l'Éducation nationale a souhaité lui rendre hommage en publiant sur X (ex-Twitter) une vidéo de son discours tenu devant le mémorial Lincoln à Washington lu par six collégiens.

Problème, le texte, qui est un appel à mettre fin au racisme et à reconnaître les droits civiques des personnes noires, est uniquement récité par des élèves blancs.

Sur les réseaux sociaux, ce manque de diversité a été épinglé. "On dirait une publicité pour l'ignorance, pas pour l'éducation", se plaint un internaute, tandis qu'un autre pointe le "whitewashing" de la vidéo.

Lauréats d'un concours d'anglais

Quelques heures plus tard, sur le même réseau social, le ministère de l'Éducation nationale a justifié son choix, assurant que les collégiens sélectionnés étaient "les lauréats 2023 du concours 'The More I Say' qui encourage la pratique créative de l’anglais au collège."

"Afin d’honorer la mémoire de Martin Luther King à l’occasion des 60 ans de son célèbre discours prononcé le 28 août 1963, ils étaient invités à prononcer un court discours en s’inspirant de celui de Martin Luther King en commençant par 'I have a dream'", est-il de nouveau précisé.

Là encore, l'explication n'a pas convaincu. "Quelle était l'obligation de choisir ces lauréats pour ce discours? Aucune", dit une internaute. "La honte que vous nous foutez à l’international", tacle un autre utilisateur.

Article original publié sur BFMTV.com