La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 332,19
    +381,83 (+1,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Martin Hirsch quittera l'AP-HP à la fin du mois

C'est par le biais d'une lettre adressée aux personnels que nous apprenons le départ de Martin Hirsch, l'emblématique patron de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). Il a annoncé ce vendredi 17 juin quitter ses fonctions. Sur fond de crise sans précédent de l'hôpital public, le haut fonctionnaire à la tête depuis 2013 de ce mastodonte du système de santé qui emploie plus de 100.000 personnes et fait fonctionner 38 hôpitaux, quittera son poste de directeur général à la fin du mois.

Dans son courrier, M. Hirsch salue le courage et l'abnégation des personnels de l'AP-HP face à la pandémie de Covid-19 mais regrette de ne pas avoir pu mettre en oeuvre "un modèle hospitalier différent de ce qu'il a été avant, plus proche de nos attentes et de nos ambitions à tous", un engagement qu'il avait tenu à l'aube de la pandémie. "C'est parce que j'ai pensé ne pas pouvoir réunir toutes les conditions pour que cet engagement soit respecté que j'ai décidé, il y a un mois, de remettre mon poste de directeur général de l'AP-HP à la disposition du gouvernement", a-t-il écrit.

"Je suis convaincu que beaucoup de maux dont nous souffrons appellent des changements de même ampleur que ceux qui avaient été réalisés en 1958, quand l'hôpital universitaire avait été repensé pour lui redonner force, noblesse et attractivité", a-t-il complété alors que le système de santé, et l'hôpital public en particulier, est l'un des deux grands chantiers du deuxième quinquennat d'Emmanuel Macron. Âgé de 58 ans, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Frais de mandat : les millions d’euros que les députés sortants vont restituer à l’Assemblée
Mondial 2022 : la prime que toucheront les Bleus en cas de victoire
La Chine transforme les villages olympiques d'hiver en camps de quarantaine Covid
Gaz russe : la France n'est plus approvisionnée par gazoduc
Un nouveau porte-avions pour la Chine

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles