La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 733,69
    +47,52 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 188,81
    +33,08 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,94 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1646
    +0,0015 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 793,10
    +11,20 (+0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    52 338,65
    -325,59 (-0,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,69 (-3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,98
    +1,48 (+1,79 %)
     
  • DAX

    15 542,98
    +70,42 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,55
    +14,25 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,27 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,40 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3760
    -0,0036 (-0,26 %)
     

Pass sanitaire : Martin Blachier fustige le gouvernement et la durée de la mesure

·1 min de lecture

Si Martin Blachier s’est fait plus discret ces derniers temps, afin d’échapper aux critiques et à la haine qu’il a pu recevoir sur les réseaux sociaux, il est retourné dans l’émission d’Apolline Matin (diffusée en simultané sur RMC et RMC Découverte) le lundi 20 septembre 2021. Et s’il est retourné en plateau, c’est pour faire entendre sa voix contre le pass sanitaire : pour lui, cela a trop duré. "Il faut le lever, c'est dans la logique globale. Le gadget du pass sanitaire, encore une fois, à quoi ça sert de maintenir un pass sanitaire alors que les gens ne se vaccinent plus ?" s’est-il questionné à l’antenne. Selon lui, il faut prendre des mesures plus fortes pour pousser les gens à la vaccination : "En fait, qu'est-ce qu'il va se passer maintenant ? C’est-à-dire qu'à partir d'aujourd'hui, il ne se passe rien. C’est-à-dire qu'on est en train d'attendre. Il y a le pass sanitaire, ça coûte une fortune à plein de gens qui ont des établissements. (…) Donc moi, plutôt que de faire des discours sur 'le virus n'a pas dit son dernier mot, le virus est un coquin, le virus peut se réveiller', j'aimerais bien qu'on fasse quelque chose et qu'on ait une stratégie", a-t-il assené à l’encontre du gouvernement.

Le 26 août dernier déjà, Martin Blachier avait suggéré de mettre une amende à chaque personne non vaccinée, afin de pousser à la vaccination des derniers 15% de la population. À l’antenne, il a également évoqué la situation des enfants, victimes collatérales de cette situation : "Surtout, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles