La bourse ferme dans 39 min
  • CAC 40

    6 615,28
    +122,16 (+1,88 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 098,99
    +86,34 (+2,15 %)
     
  • Dow Jones

    34 957,81
    +540,82 (+1,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,1571
    +0,0011 (+0,09 %)
     
  • Gold future

    1 760,80
    -1,00 (-0,06 %)
     
  • BTC-EUR

    46 647,61
    -580,01 (-1,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 307,13
    -10,62 (-0,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,67
    +0,24 (+0,31 %)
     
  • DAX

    15 243,20
    +269,87 (+1,80 %)
     
  • FTSE 100

    7 093,86
    +97,99 (+1,40 %)
     
  • Nasdaq

    14 740,30
    +238,39 (+1,64 %)
     
  • S&P 500

    4 427,66
    +64,11 (+1,47 %)
     
  • Nikkei 225

    27 678,21
    +149,34 (+0,54 %)
     
  • HANG SENG

    24 701,73
    +735,24 (+3,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,3633
    +0,0050 (+0,37 %)
     

Marseille : l'Etat réquisitionne des éboueurs

·2 min de lecture

Dans la Métropole marseillaise, l'Etat tape du poing face aux ordures envahissant les rues et réquisitionne des éboueurs alors qu'une grève larvée persiste.

Dans la Métropole marseillaise, l'Etat tape du poing face aux ordures envahissant les rues. Face aux "milliers de tonnes de déchets" toujours dans les rues de la métropole Aix-Marseille-Provence après une grève qui se poursuit partiellement, la préfecture de police a --fait rare--réquisitionné des éboueurs à partir de jeudi.

Cette intervention de l'Etat intervient après que des plages de Marseille aient été recouvertes de déchets, dont un bon nombre ont fini dans la mer, lors de violents orages lundi, suscitant un tollé. Mercredi, c'est le mistral qui s'est levé, dispersant partout les montagnes d'ordures qui débordent dans certains secteurs des 92 communes de la métropole dirigée par la LR Martine Vassal.

"Malgré la reprise partielle de l'activité d'enlèvement des ordures ménagères à la suite de la grève débutée le 27 septembre dernier, plusieurs milliers de tonnes de déchets sont encore présentes sur la voie publique dans plusieurs communes", a regretté la préfecture de police dans un communiqué.

"Considérant la persistance des atteintes à la salubrité et à la sécurité publiques, en dépit des mesures prises par la Métropole pour y remédier, la préfète de police des Bouches-du-Rhône a pris la décision de réquisitionner par arrêté le personnel strictement nécessaire au rétablissement de l'ordre public, pour une durée maximale de trois jours" à compter de jeudi, a-t-elle ajouté, précisant que cela concernerait une soixantaine d'agents.

"Je remercie la préfète de police, qui à ma demande, a réquisitionné les personnels hors préavis qui bloquent aujourd'hui les agents de la collecte et de la propreté", a réagi dans un tweet Martine Vassal.

La dernière réquisition de ce type remonte à 2010 dans la deuxième ville de France, régulièrement affectée par des mouvements de grève des éboueurs. Des hommes de la Sécurité civile avaient dans un premier temps été mobilisés, avant que le préfet en vienne à réquisitionner des éboueurs pour faire fonctionner des centres de transfert [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles