La bourse ferme dans 6 h 57 min
  • CAC 40

    6 802,42
    +62,69 (+0,93 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 132,97
    +43,39 (+1,06 %)
     
  • Dow Jones

    34 899,34
    -905,06 (-2,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1288
    -0,0032 (-0,28 %)
     
  • Gold future

    1 800,30
    +12,20 (+0,68 %)
     
  • BTC-EUR

    50 873,05
    +2 405,63 (+4,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 435,19
    -20,22 (-1,39 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,61
    +3,46 (+5,08 %)
     
  • DAX

    15 353,74
    +96,70 (+0,63 %)
     
  • FTSE 100

    7 112,57
    +68,54 (+0,97 %)
     
  • Nasdaq

    15 491,66
    -353,54 (-2,23 %)
     
  • S&P 500

    4 594,62
    -106,84 (-2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,92
    -467,70 (-1,63 %)
     
  • HANG SENG

    23 852,24
    -228,28 (-0,95 %)
     
  • GBP/USD

    1,3348
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Marseille, gros poisson au petit banc

·1 min de lecture

Le voyage dans le froid du stade de l'Aube et de ses tribunes vides, l'ouverture du score dès la 7e minute de l'OGC Nice par Amine Gouiri après une perte de balle d'Álvaro : après dix minutes dans ce match à rejouer de la troisième journée de championnat, la chaleur du Classique de ce dimanche n'était plus qu'un lointain souvenir pour les Marseillais, qui couraient déjà après le score. À ceci près que Jorge Sampaoli avait effectué pas moins de cinq changements au moment de constituer son onze titulaire : Pape Gueye, Álvaro, Gerson, Luis Henrique et Jordan Amavi avaient fait leur apparition dans la compo de départ. Quatre-vingts minutes plus tard, le constat est clair : certains ont prouvé, si preuve il fallait, qu'ils ont les qualités pour prétendre à jouer plus qu'un rôle de cinquième entrant avec l'Olympique de Marseille cette saison. D'autres,…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles