Marchés français ouverture 6 h 29 min

Sur Mars, l'étonnante révélation de l'atterrisseur InSight de la Nasa

L'être humain pourra-t-il un jour aller vivre sur Mars ? Il s'agit là d'une question qui revient sans cesse à l'esprit des fans de la conquête de l'espace, pour ne mentionner qu'eux. Mais pour les scientifiques, la question à se poser, depuis plusieurs années maintenant, est plutôt : Mars peut-elle accueillir l'être humain ? Les dernières initiatives de la Nasa, la célèbre agence spatiale américaine, tentent d'ailleurs de collecter le plus d'informations possible sur la planète rouge. Et voilà que les dernières informations en main sont pour le moins perturbantes.

>> À lire aussi - Nasa : de nombreux dysfonctionnements découverts sur la capsule spatiale de Boeing

Ainsi, l'atterrisseur InSight de la Nasa a révélé récemment que Mars est une planète bien plus fragile que ce que l'on pouvait croire, rapporte Business Insider. Selon les informations de l'atterrisseur, la planète serait tremblante et victime de tremblements de terre assez réguliers. "Nous avons finalement établi pour la première fois que Mars est une planète active sur le plan sismique", a ainsi détaillé Bruce Banerdt, le chercheur principal de la mission InSight.

Six études portant sur 174 secousses sismiques

À l'occasion d'une conférence téléphonique avec la presse portant sur les toutes premières conclusions tirées par la Nasa sur la base des données collectées par l'atterrisseur, il a expliqué que cette activité s'apparentait à "quelque chose de probablement proche des types d'activité sismique auxquels on peut s'attendre lorsqu'on est loin des limites des plaques tectoniques que l'on a sur Terre".

>> À lire aussi - L'incroyable découverte d'un stagiaire de la Nasa

Dans la revue Nature Geoscience, l'agence américaine vient de publier les six premières études réalisées à partir des données de l'atterrisseur qui s'est posé sur Mars en novembre 2018. Ces documents reviennent sur les 174 tremblements de terre enregistrés par InSight, ainsi que sur les 10.000 "diables de poussière", des tourbillons localisés au-dessus

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Prêts toxiques : BNP Paribas écope d’une lourde condamnation pour sa filiale crédit
Succession : ce rapport qui propose de supprimer la réserve héréditaire du conjoint survivant
Comment les grèves ont dopé le business de cette start-up
Le lingot d'or se hisse à 50.000 euros, porté par le coronavirus
Coronavirus : l'Assurance maladie obligée d'indemniser les personnes confinées