Publicité
Marchés français ouverture 2 h 19 min
  • Dow Jones

    41 198,08
    +243,60 (+0,59 %)
     
  • Nasdaq

    17 996,92
    -512,42 (-2,77 %)
     
  • Nikkei 225

    40 251,99
    -845,70 (-2,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,0937
    -0,0004 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    17 776,73
    +37,32 (+0,21 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 171,59
    -965,45 (-1,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 340,98
    -1,35 (-0,10 %)
     
  • S&P 500

    5 588,27
    -78,93 (-1,39 %)
     

Marrakech en partie en ruines après le séisme meurtrier, le bilan monte à plus de 1000 morts

REUTERS

La ville de Marrakech s’est réveillée samedi sous le choc après un violent tremblement de terre qui a frappé le Maroc dans la nuit de vendredi à samedi, faisant au moins 1037 morts et d’importants dégâts matériels. Les petites ruelles du quartier juif historique de la médina, Le Mellah, sont jonchées de débris, de vieilles bâtisses se sont affaissées et des toitures en bois ont été cassées.

« C’est comme si on avait été frappé par une bombe », décrit avec désarroi à l’AFP une habitante du Mellah, Hafida Sahraouia. « On faisait à dîner quand on a entendu comme une sorte de détonation. Prise de panique, je suis vite sortie avec mes enfants. Notre maison s’est malheureusement effondrée », raconte cette femme de 50 ans qui s’est réfugiée avec sa famille sur une grande place à l’entrée de son quartier. « Nous ne savons pas où donner de la tête. On a tout perdu », confie-t-elle.

Mbarka El Ghabar, une voisine, a également vu sa maison « détruite » par les secousses. « On dormait quand le séisme a frappé, une partie du toit s’est affaissée, on s’est retrouvés bloqués à l’intérieur mais nous avons réussi à nous échapper, mon mari et moi », témoigne-t-elle, ajoutant avoir « passé une nuit cauchemardesque ».

« Mourir toute seule »

Si Mbarka et Hafida ont eu la chance de ne perdre aucun membre de leur famille, Fatiha Aboualchouak, elle, a perdu un neveu de quatre ans. Cette trentenaire, qui marche en boitant, l’air hagard, « n’a pas la force de parler », dit-elle d’une voix frêle....


Lire la suite sur ParisMatch