Marchés français ouverture 2 h 15 min
  • Dow Jones

    31 391,52
    -143,99 (-0,46 %)
     
  • Nasdaq

    13 358,79
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    29 543,58
    +135,41 (+0,46 %)
     
  • EUR/USD

    1,2093
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    29 618,71
    +522,85 (+1,80 %)
     
  • BTC-EUR

    40 645,54
    -224,54 (-0,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    986,74
    -1,36 (-0,14 %)
     
  • S&P 500

    3 870,29
    -31,53 (-0,81 %)
     

La marque Jaguar va basculer sur le 100% électrique

·2 min de lecture

Jaguar - Land Rover prend un nouveau virage. Plus écologique. Le groupe britannique a dévoilé ce lundi 15 février une nouvelle stratégie "verte" afin d'être neutre en carbone d'ici 2039. La marque de luxe Jaguar prévoit même un passage au tout-électrique d'ici quatre ans. Le groupe, qui appartient à l'indien Tata Motors, indique dans un communiqué vouloir "se réimaginer", sous la houlette de son nouveau directeur général Thierry Bolloré.

Jaguar Land Rover promet d'investir 2,5 milliards de livres par an, en grande partie dans l'électrique, mais prévient que sa transformation va entraîner une réduction sensible de ses activités hors production au Royaume-Uni. Il ne donne pas plus de détail sur les répercussions en termes d'emplois. Le constructeur précise toutefois ne pas vouloir fermer d'usine. Celle de Solihull (centre de l'Angleterre) abritera la plateforme 100% électrique de Jaguar.

>> A lire aussi - Jaguar E-Pace : un moteur hybride compatible E85 en 2021

Si Jaguar va basculer en tout électrique, ce ne sera pas le cas pour Land Rover, même si cette dernière va lancer six modèles tout-électrique au cours des cinq prochaines années, le premier en 2024. L'objectif est que tous les modèles de Jaguar et Land Rover soient disponibles en 100% électrique d'ici la fin de la décennie. Au-delà, Jaguar Land Rover veut travailler sur le développement de l'hydrogène pour répondre à la future demande et entend par ailleurs collaborer avec le groupe Tata sur l'énergie propre et les logiciels informatiques.

L'objectif est de pouvoir retrouver une marge opérationnelle à deux chiffres et une trésorerie nette positive d'ici 2025. Le constructeur dévoile sa nouvelle stratégie alors qu'il a été durement frappé par la pandémie, comme l'ensemble du secteur. Il avait annoncé l'an dernier la suppression de 1.100 emplois intérimaires au Royaume-Uni et avait dû se tourner vers des banques chinoises pour obtenir un prêt de 560 millions de livres, alors qu'il n'était pas éligible aux prêts des (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La vitesse des vaccinations au Royaume-Uni dope la livre sterling
Bientôt le retour du sport en salle ? Decathlon va produire son masque barrière
Pétrole : le baril WTI au-dessus des 60 dollars pour la 1ère fois depuis un an
Le retour du BlackBerry à clavier physique !
Energie verte : “la lutte contre le réchauffement climatique est le défi le plus important du millénaire !”