La bourse ferme dans 8 h 18 min
  • CAC 40

    6 296,69
    0,00 (0,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 019,91
    -13,08 (-0,32 %)
     
  • Dow Jones

    34 077,63
    -123,04 (-0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,2071
    +0,0031 (+0,25 %)
     
  • Gold future

    1 769,40
    -1,20 (-0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    44 712,98
    -2 579,21 (-5,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 213,62
    -85,33 (-6,57 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,02
    +0,64 (+1,01 %)
     
  • DAX

    15 368,39
    -91,36 (-0,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 000,08
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nasdaq

    13 914,77
    -137,58 (-0,98 %)
     
  • S&P 500

    4 163,26
    -22,21 (-0,53 %)
     
  • Nikkei 225

    29 100,38
    -584,99 (-1,97 %)
     
  • HANG SENG

    29 122,20
    +16,05 (+0,06 %)
     
  • GBP/USD

    1,4003
    +0,0019 (+0,13 %)
     

Mark Zuckerberg veut que Donald Trump soit tenu responsable de la prise d'assaut du Capitole

·1 min de lecture

Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a déclaré jeudi que l'ancien président américain Donald Trump "devrait être tenu responsable" des déclarations qu'il a faites avant la prise d'assaut meurtrière du Capitole le 6 janvier dernier. Mark Zuckerberg s'est joint à Jack Dorsey, DG de Twitter, et à Sundar Pichai, DG d'Alphabet, pour témoigner devant la commission de l'énergie et du commerce de la Chambre des représentants sur le rôle que jouent les plateformes technologiques dans la propagation de la désinformation et de l'extrémisme.

La question est sur toutes les lèvres depuis l'émeute du Capitole et intervient alors que les législateurs américains réexaminent la façon dont le gouvernement lutte contre le terrorisme intérieur et le suprémacisme blanc. "Nous avons fait notre part pour sécuriser l'intégrité de l'élection, et puis le 6 janvier, le président Trump a prononcé un discours rejetant les résultats et appelant les gens à se battre", a déclaré Mark Zuckerberg jeudi.

À lire aussi — Mark Zuckerberg, Jack Dorsey et Sundar Pichai de nouveau convoqués devant les élus américains

"L'attaque du Capitole est un outrage, et je veux exprimer ma sympathie envers tous les membres, le personnel et les travailleurs du Capitole qui ont dû vivre ce moment honteux de notre histoire. Et je veux exprimer ma gratitude à la police du Capitole, qui était en première ligne pour défendre notre démocratie."

Il a ajouté : "Je crois que l'ancien président doit être tenu responsable de ses paroles et (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le bitcoin va atteindre 100 000 $, prédit le trader du 'Loup de Wall Street'
L'amas d'étoiles le plus proche du Soleil serait en train de se détruire
Les débris d'une fusée Falcon 9 de SpaceX enflamment le ciel aux États-Unis
La plateforme Arte.tv bénéficiera d'un canal sur la TNT dès avril, et Salto va suivre
Les 10 crashs aériens les plus meurtriers de l'Histoire