Publicité
La bourse ferme dans 3 h 28 min
  • CAC 40

    7 951,77
    +16,74 (+0,21 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 968,27
    +5,07 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    38 441,54
    -411,32 (-1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,0821
    +0,0014 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    2 334,90
    -6,30 (-0,27 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 644,26
    +74,58 (+0,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 455,46
    -0,41 (-0,03 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,20
    -0,03 (-0,04 %)
     
  • DAX

    18 474,28
    +0,99 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 213,35
    +30,28 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,58
    -99,30 (-0,58 %)
     
  • S&P 500

    5 266,95
    -39,09 (-0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    38 054,13
    -502,74 (-1,30 %)
     
  • HANG SENG

    18 230,19
    -246,82 (-1,34 %)
     
  • GBP/USD

    1,2711
    +0,0008 (+0,06 %)
     

Marion Maréchal sera tête de liste de Reconquête ! aux européennes 2024, annonce Éric Zemmour

Éric Zemmour a annoncé que Marion Maréchal, la nièce de Marine Le Pen, serait la tête de liste de Reconquête pour les élections européennes 2024.
THOMAS SAMSON / AFP

POLITIQUE - Éric Zemmour passe son tour. « J’ai décidé de confier à Marion Maréchal la mission de conduire la liste de Reconquête pour les élections européennes », a-t-il indiqué ce mercredi 6 septembre, dans un entretien au Figaro.

« Je souhaite qu’elle soit accompagnée par toute la jeune génération, venue de tous les partis de droite, qui m’a rallié pendant la présidentielle et qu’ils fassent le plus haut score possible », a poursuivi l’ex-polémiste, tout en reconnaissant à la nièce de Marine Le Pen a « du talent ».

Marion Maréchal s’était ralliée à Éric Zemmour lors de la dernière présidentielle, et est depuis avril 2022 la vice-présidente du parti Reconquête !. « Comme président de Reconquête !, je serai évidemment à leurs côtés », assure Éric Zemmour dans les colonnes du Figaro.

PUBLICITÉ

L’ex-figure du RN sera donc en concurrence directe avec Jordan Bardella, qui a récemment annoncé qu’il porterait la liste du Rassemblement national aux Européennes.

Faire des ces élections « un référendum sur l’immigration »

« On peut défendre ses convictions, sa conception de l’Europe sans forcément être tête de liste », a expliqué le candidat malheureux à la présidentielle, arrivé en quatrième position en 2022 (7,07% des suffrages exprimés), relevant qu’il ferait « évidemment campagne ».

« Nous allons faire des Européennes du 9 juin un référendum sur l’immigration », a-t-il ajouté, un sujet qui est, selon lui, une « priorité européenne », « à la fois pour une raison démographique », « une raison démocratique », « et enfin pour une raison d’efficacité : notre continent se défendra mieux s’il est uni contre ce danger ».

Éric Zemmour ne s’associe pour autant pas à la demande de Jordan Bardella, président du RN et tête de liste du parti lepéniste pour les Européennes, d’organiser un référendum sur l’immigration le jour du scrutin. « En France, c’est le président de la République qui décide d’un référendum ou non. Je demande au peuple français de faire des élections européennes un référendum sur l’immigration et de voter pour la liste qui est la plus claire », se justifie-t-il.

Interrogé sur la décision rendue ce mardi par la Cour de cassation de le renvoyer à nouveau devant un tribunal correctionnel pour avoir affirmé que Pétain avait « sauvé » des juifs, Eric Zemmour a dénoncé un arrêt « évidemment politique ».

À voir également sur Le HuffPost :

Le spectacle de Dieudonné au Zénith de Paris interdit par le préfet de police

On a regardé le film « Anti-squat » avec un expert de la Fondation Abbé Pierre