La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 733,69
    +47,52 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 188,81
    +33,08 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    35 605,67
    +2,59 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,1628
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 788,70
    +6,80 (+0,38 %)
     
  • BTC-EUR

    51 822,04
    -3 002,16 (-5,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 438,36
    -64,68 (-4,30 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,03
    +0,53 (+0,64 %)
     
  • DAX

    15 542,98
    +70,42 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,55
    +14,25 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 059,94
    -155,76 (-1,02 %)
     
  • S&P 500

    4 533,97
    -15,81 (-0,35 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,27 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,40 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3741
    -0,0055 (-0,40 %)
     

Sous-marins : une "rupture majeure de confiance avec l'Australie et les Etats-Uniss (Le Drian)

·2 min de lecture

"Mensonge", "duplicité", une "rupture majeure de confiance" avec l'Australie et les Etats-Unis... Invité du 20 heures de France 2, ce 18 septembre, le ministre des Affaires étrangères n'a pas mâché ses mots pour dénoncer l'affaire qui a vu le contrat du siècle australien échapper à la France - et à Naval Group.

Colère froide au 20 heures. Invité du journal de France 2, ce 18 septembre, le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian a évoqué sans mâché ses mots, la "crise grave" provoquée par quelques jours plus tôt à Canberra, dénonçant un "mensonge (...), une duplicité (...), une rupture majeure de confiance" et un "mépris" de la part des alliés de la France.

M. Le Drian a ainsi justifié le rappel des ambassadeurs français à Canberra et Washington par le fait qu'il y avait "une crise grave entre nous".

Cette mesure, la première dans l'histoire des relations entre Paris et Washington, "est très symbolique. Il y a eu mensonge, il y a eu duplicité, li y a eu rupture majeure de confiance, il y a eu mépris donc ça ne va pas entre nous, a-t-il déclaré. Nous avons rappelé nos ambassadeurs pour essayer de comprendre et pour montrer à nos pays anciennement partenaires que nous avons un très fort mécontentement, qu'il y a vraiment une crise grave entre nous".

Le rappel de l'ambassadeur français à Londres a été jugé en revanche inutile: "on connait leur opportunisme permanent", a ironisé le ministre des affaires étrangères , quelques mois après le Brexit. "La Grande-Bretagne dans cette affaire, c'est quand même un peu la cinquième roue du carrosse".

Le 15 septembre, les Etats-Unis, l'Australie et le Royaume-Uni ont annoncé un partenariat stratégique pour contrer la Chine, AUKUS, incluant la fourniture de sous-marins américains à propulsion nucléaire à Canberra. Un accord qui a sorti de facto les Français - .

Une crise qui va peser sur le fonctionnement de l'OTAN

La France a signé en 2016 un contrat de 90 milliards de dollars australiens (56 milliards d'euros) pour la fourniture à l'Australie de 12 sous-marins à propulsion diesel Attack de Naval Group, souvent qualifié de "contrat de siècle" en raison de son ampleur et de sa portée stratégique.

Le ministre des Affaires étrangères a d'ailleurs jugé que la crise pèserait sur la définition du nouveau concept stratégique de l'Ot[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles