La bourse ferme dans 7 h 47 min
  • CAC 40

    6 756,80
    +70,63 (+1,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 194,92
    +39,19 (+0,94 %)
     
  • Dow Jones

    35 603,08
    -6,26 (-0,02 %)
     
  • EUR/USD

    1,1651
    +0,0020 (+0,17 %)
     
  • Gold future

    1 792,80
    +10,90 (+0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    54 247,44
    -2 115,91 (-3,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 502,87
    -31,78 (-2,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,53
    +0,03 (+0,04 %)
     
  • DAX

    15 563,62
    +91,06 (+0,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 216,06
    +25,76 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    15 215,70
    +94,02 (+0,62 %)
     
  • S&P 500

    4 549,78
    +13,59 (+0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,27 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 124,87
    +107,34 (+0,41 %)
     
  • GBP/USD

    1,3793
    -0,0003 (-0,02 %)
     

Sous-marins: l'Australie s'est décidée "dans l'intérêt de sa sécurité nationale"

·1 min de lecture

L'annulation de la commande australienne de 12 sous-marins à propulsion conventionnelle passée auprès de Naval Group a provoqué la stupeur et la colère des dirigeants français.

L'Australie a pris la décision de dénoncer sa commande de sous-marins français au profit d'une coopération accrue avec les Etats-Unis, et dans une moindre mesure le Royaume-Uni, "dans l'intérêt de sa sécurité nationale", a déclaré jeudi 16 septembre le ministre australien de la Défense, Peter Dutton.

L'annulation de la commande de 12 sous-marins à propulsion conventionnelle passée auprès de Naval Group, , a provoqué la stupeur et la colère des dirigeants français.

Lire aussi

L'Australie va recevoir à la place des sous-marins à propulsion nucléaire américains, ont annoncé mercredi soir son Premier ministre Scott Morrison et le président américain Joe Biden, qui voient dans cette coopération accrue le meilleur moyen de tenir tête aux ambitions de la Chine.

"Incertitude" sans équivalent dans la région indo-pacifique

Peter Dutton a justifié le revirement de son pays par une "incertitude" selon lui sans équivalent depuis la Seconde Guerre mondiale dans la région indo-pacifique. "L'Australie a pris sa décision sur les sous-marins en fonction du meilleur intérêt pour sa sécurité nationale", a-t-il déclaré pendant une conférence de presse à Washington, ajoutant que des sous-marins à propulsion nucléaire français n'auraient pas constitué une meilleure offre que celle des Etats-Unis et du Royaume-Uni.

Le pacte de sécurité conclu avec Washington et Londres se traduira aussi par des rotations plus fréquentes d'avions de combat américains sur le territoire australien, a précisé le ministre australien de la Défense.

(Avec Reuters)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles