Marchés français ouverture 7 h 38 min
  • Dow Jones

    33 597,92
    +1,58 (+0,00 %)
     
  • Nasdaq

    10 958,55
    -56,34 (-0,51 %)
     
  • Nikkei 225

    27 583,65
    -102,75 (-0,37 %)
     
  • EUR/USD

    1,0513
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    18 814,82
    -626,36 (-3,22 %)
     
  • BTC-EUR

    16 040,36
    -313,31 (-1,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    394,86
    -7,18 (-1,79 %)
     
  • S&P 500

    3 933,92
    -7,34 (-0,19 %)
     

Sous-marins australiens : l'offre de coopération française toujours d'actualité

imaginima / Getty Images

Le président français Emmanuel Macron a déclaré jeudi 17 novembre à Bangkok que l'offre de coopération française sur les sous-marins avec l'Australie restait "sur la table". "Elle est connue, elle reste sur la table", a-t-il dit, rappelant qu'il s'agissait de sous-marins à propulsion conventionnelle, au lendemain d'un entretien avec le Premier ministre australien Anthony Albanese en marge du sommet du G20 à Bali.

La conclusion de l'alliance AUKUS entre l'Australie, les Etats-Unis et le Royaume-Uni avait conduit Canberra à annuler en 2021 un mégacontrat pour l'acquisition de douze sous-marins conventionnels français, qui auraient été construits en Australie. L'Australie a décidé d'acheter à la place des sous-marins à propulsion nucléaire américains ou britanniques, un changement majeur pour un pays aux faibles capacités nucléaires. Mais la livraison de ces sous-marins risque de prendre du temps alors que les Australiens doivent renouveler rapidement leurs capacités face à une Chine à l'influence grandissante dans la région.

"On verra comment ils s'adaptent aux difficultés", a dit Emmanuel Macron en notant que "pour le moment, ils n'ont pas décidé de changer de stratégie sur le sujet", bien qu'il y ait depuis mai un nouveau Premier ministre, le travailliste Anthony Albanese, qui s'est engagé avec M. Macron à réparer les relations bilatérales abîmées entre les deux pays. "Il y a un choix fondamental qui est de savoir s'ils produisent ou pas des sous-marins chez eux ou s'ils décident (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Gad Elmaleh n'a pas touché un si gros pactole pour la réalisation de "Reste un peu"
Une future adjointe d’Anne Hidalgo accusée de harcèlement
Coupe du monde : l'étonnante recommandation de la CNIL aux supporters français
Taylor Swift : des places pour sa tournée à plus de 90.000 euros à la revente
Etats-Unis : les républicains reprennent le contrôle de la Chambre des représentants