La bourse ferme dans 2 h 42 min
  • CAC 40

    7 130,68
    -103,26 (-1,43 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 199,28
    -58,70 (-1,38 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,89 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0767
    -0,0030 (-0,28 %)
     
  • Gold future

    1 885,90
    +9,30 (+0,50 %)
     
  • BTC-EUR

    21 262,11
    -456,35 (-2,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    525,75
    -11,11 (-2,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    74,22
    +0,83 (+1,13 %)
     
  • DAX

    15 326,79
    -149,64 (-0,97 %)
     
  • FTSE 100

    7 842,83
    -58,97 (-0,75 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,84 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 693,65
    +184,19 (+0,67 %)
     
  • HANG SENG

    21 222,16
    -438,31 (-2,02 %)
     
  • GBP/USD

    1,2059
    +0,0002 (+0,02 %)
     

Marine Tondelier, la dernière chance d'Europe Écologie les Verts

Alain Robert/Sipa

A 36 ans, la militante des Hauts-de-France a été élue ce samedi 10 décembre à la tête des Verts. Un parti en crise qu'elle devra réunir et redynamiser.

Forte d'un (très) large score au premier tour du congrès d'EELV, avec 47% des suffrages, Marine Tondelier a été, sans surprise, intronisée à la tête des Verts ce samedi 10 décembre. Une victoire éclatante pour la trentenaire qui a écrasé les motions de Yannick Jadot (18%) et Sandrine Rousseau (14%). Et un succès au goût de revanche pour l'élue municipale d'Hénin-Beaumont, dont la courte carrière politique compte plus d'échecs que de réussites.

Battue trois fois de suite aux législatives par la cheffe de file du Rassemblement national, Marine Le Pen, elle a récolté un anecdotique 1,63% en 2012, à peine 3,55% des voix en 2017 et 23,4% en 2022. Devenue en 2021 conseillère régionale des Hauts-de-France, elle a dirigé la campagne du maire de Grenoble Eric Piolle à la primaire d'EELV de 2021 (éliminé au premier tour) et soutenu "à fond" la campagne présidentielle de Yannick Jadot (4,7% des voix). Alors, quand elle s'exclame: "Mais bien sûr qu'EELV n'est pas mort!", la militante écolo se voile-t-elle la face?

Lire aussiLes écologistes d'EELV s'accordent et portent Marine Tondelier à leur tête - Challenges

"Nous n'avons jamais eu autant d'élus!", rétorque-t-elle. Avec 12 sénateurs, 23 députés et 7 mairies de villes de plus de 100.000 habitants, il est vrai qu'EELV affiche un joli tableau de chasse. D'autant que les édiles reversent 20% de leurs indemnités au parti, lui garantissant autant de recettes financières. Marine Tondelier peut d'ailleurs compter sur le soutien des maires écolos qui lui ont tous apporté leur signature. A l'exception de Pierre Hurmic, l'édile de Bordeaux, qui préfère se mettre "en retrait par rapport au fonctionnement national du parti". Léonore Moncond'huy, la maire de Poitiers, figure sur la liste de Marine Tondelier, justifie cet appui: "Elle veut mettre le parti au service de ceux qui mènent l'écologie sur le terrain, les maires comme les militants."

Mais en interne, les critiques fusent déjà. Les cinq concurrentes de Marine Tondelier pour dirig[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi