La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 719,33
    +599,05 (+1,87 %)
     
  • Nasdaq

    11 765,08
    +330,34 (+2,89 %)
     
  • Nikkei 225

    26 604,84
    -72,96 (-0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0726
    +0,0041 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    20 116,20
    -55,07 (-0,27 %)
     
  • BTC-EUR

    27 497,31
    -422,19 (-1,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    643,16
    -17,98 (-2,72 %)
     
  • S&P 500

    4 067,77
    +89,04 (+2,24 %)
     

Marine Le Pen vise "au moins 60 députés" aux législatives

Dans un entretien à paraître ce samedi 14 mai dans Le Figaro, Marine Le Pen fixe l'objectif d'obtenir "au moins 60 députés" du RN aux législatives de juin afin d'avoir les moyens de pouvoir peser dans la future Assemblée nationale.

Marine Le Pen fixe l'objectif d'obtenir "au moins 60 députés" du aux législatives de juin afin d'avoir les moyens de pouvoir peser dans la future Assemblée nationale. "Mon ambition, c'est d'obtenir la traduction de la présidentielle", affirme la candidate parvenue au second tour, dans un entretien à paraître samedi 14 mai dans .

Lire aussi

Notant que les électeurs RN "sont mobilisés avec le souhait d'aller voter", elle croit pouvoir "avoir de très bonnes surprises" aux scrutins des 12 et 19 juin, même si "il est aujourd'hui très difficile d'évaluer le nombre de députés" élus. "Il ne s'agit pas seulement d'avoir un groupe. Mais d'avoir l'intégralité des moyens qui sont mis à la disposition de l'opposition dans une démocratie vivante. Comme, par exemple, le pouvoir de saisir le Conseil constitutionnel. Ce qui veut dire au moins soixante députés", précise-t-elle.

Des "divergences stratégiques trop importantes" avec Zemmour

justifie la décision de ne pas conclure d'accord avec Reconquête! d'Eric Zemmour par des "divergences stratégiques trop importantes". "Nous avons une responsabilité historique: ne pas laisser tomber une partie des Français entre les mains des racialistes, des indigénistes et des wokistes qui expliquent à l'ouvrier au smic qu'il est un oppresseur. Nous voulons rassembler, en même temps, les électeurs du camp national, les patriotes de gauche et la droite bonapartiste. Éric Zemmour délaisse toute une partie de cet électorat à ", explique-t-elle. "Il laisse tomber l'électorat populaire au risque de venir gonfler une vague rouge qui viendrait transformer l'Assemblée nationale en ZAD. Il a un positionnement irresponsable et n'est pas dans une position de rassemblement", selon elle.

Interrogée sur son avenir, Marine Le Pen confie que, "a priori", c'est-à-dire "sauf événement exceptionnel", elle ne sera pas de nouveau candidate à la présidentielle de 2027. "A priori, je pense que trois présidentielles, c'est déjà un parcours", ajoute-t-elle, en souhaitant[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles