La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 568,82
    +87,23 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 109,10
    +50,05 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,20 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1770
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 802,10
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    28 851,65
    +107,94 (+0,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    786,33
    -7,40 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,17
    +0,26 (+0,36 %)
     
  • DAX

    15 669,29
    +154,75 (+1,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,58
    +59,28 (+0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 548,00
    +159,80 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    27 321,98
    -401,86 (-1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3754
    -0,0013 (-0,10 %)
     

Marine Le Pen et le RN accusent Xavier Bertrand de parler "comme une racaille"

·1 min de lecture
Marine Le Pen durant une conférence de presse en soutien au candidat RN Thierry Mariani en PACA le 17 juin 2021. (Photo: CHRISTOPHE SIMON via AFP)
Marine Le Pen durant une conférence de presse en soutien au candidat RN Thierry Mariani en PACA le 17 juin 2021. (Photo: CHRISTOPHE SIMON via AFP)

ÉLECTIONS RÉGIONALES - Dans la ferveur de son discours, Xavier Bertrand s’était félicité d’avoir “brisé les mâchoires du RN” en arrivant en tête dans la région Hauts-de-France dimanche soir, recueillant pas moins de 41,4% des voix devant un Rassemblement National bien affaibli par l’abstention, le portant seulement à 24,37% des suffrages.

Une déclaration que la cheffe du RN Marine Le Pen n’a pas appréciée. Elle l’a fait savoir ce vendredi 25 juin en s’attaquant directement au président des Hauts-de-France. “On ne peut pas parler comme une racaille de banlieue, ou alors après il ne faut pas se plaindre des violences que subissent les élus!”, a-t-elle condamné, 5 jours plus tard sur franceinfo, visiblement scandalisée et reprenant une expression - “comme une racaille de banlieue” - déjà utilisée jeudi soir par le candidat RN dans la région, Sébastien Chenu, lors du débat de l’entre-deux tours entre les trois candidats encore en liste.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

“Un vrai dérapage de Xavier Bertrand”

“Quelle incroyable violence, c’est un vrai dérapage de la part de Xavier Bertrand, ça participe de cette ambiance que je trouve détestable”, a ajouté la présidente du Rassemblement national pourtant, elle-même, amatrice et habituée des attaques frontales. “Je pense que dans une démocratie mature on peut parfaitement avoir des adversaires, défendre ses idées, combattre (celles) des autres mais on ne peut pas tomber dans cette violence”, a-t-elle affirmé.

Résultat HDF
Infogram

Fidèle à sa stratégie de “normalisation” du Rassemblement national, la cheffe du parti d’extrême droite s’était d...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles