Marchés français ouverture 2 h 37 min
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,80 (+0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    26 905,42
    +166,39 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0597
    +0,0035 (+0,33 %)
     
  • HANG SENG

    20 327,28
    -389,96 (-1,88 %)
     
  • BTC-EUR

    28 517,41
    +667,40 (+2,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    675,05
    +1,67 (+0,25 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     

Marine Le Pen se lance dans la bataille des législatives. Pas gagné…

·2 min de lecture

EDITO - En dépit d’un score historiquement haut pour un parti d’extrême droite, la leader du Rassemblement national voit tout son travail de normalisation réduit à néant. Son seul espoir: un groupe à l’Assemblée nationale. Mais au-delà, quel avenir pour l’extrême droite?

Six ou sept points de plus qu’en 2017. C’est énorme. Pour un parti d’extrême droite, alors que toutes les formations ont appelé à lui faire barrage, . Et pourtant, ce dimanche soir, à l’annonce des résultats, la leader du Rassemblement National avait beau se féliciter de l’exploit, en qualifiant son score "d’éclatante victoire", le ton n’y était pas. Tant d’efforts, tant d’espoir et in fine un score très en deçà des espérances. Très éloigné d’une victoire un temps espérée. Elle a adouci son image, arrondi son programme, sillonné le pays, recruté de nouvelles têtes, mais , les failles sont apparues. Imprécisions, raisonnements douteux, affirmations embrouillées. Même sur le pouvoir d’achat, son sujet de prédilection, elle n’a pas réussi à s’imposer. Cette défaite est-elle sa défaite? Ou celle des idées portées par le Rassemblement national? Car déjà se profile le procès en incompétence. Eric Zemmour s’est empressé de déclarer "C'est la huitième fois que la défaite frappe le nom de Le Pen".

Lire aussi

La bataille des législatives lancée

Fonceuse, Marine Le Pen a décidé de voir "dans cette défaite une espérance", annoncé qu’elle poursuivra son engagement et lancé la bataille des législatives. "Nous aurons un grand nombre de députés en juin prochain. Nous sommes déjà dans une position très favorable", a-t-elle déclaré devant les militants. Insécurité, immigration, retraites, mépris, fractures, élites… Elle a utilisé tous les mots qui sont chers à son électorat, pour encourager ses partisans à mener cette nouvelle bataille, mais elle sait pertinemment que le mode de scrutin ne lui est pas favorable. 8 députés en 2017. Combien en perspectives? A minima 15 pour constituer un groupe? 450 candidats ont déjà été investis. Avec des nouvelles têtes. 130 circonscriptions n’ont pas encore été attribuées. Pour accueillir d’éventuels alliés de Reconquête!. Au RN on a sorti les calculettes. Alliée , l’extrême droite pourrait arriver en tête dans 379 circonscriptions, mais seulement[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles