La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    34 919,09
    +1 541,33 (+4,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

La marine iranienne montre les muscles 33 ans après avoir été détruite par les États-Unis

·1 min de lecture

En juin dernier, deux événements importants ont propulsé la marine iranienne à la une des journaux internationaux. Le premier a été le naufrage du Kharg, dans le golfe Persique, le 2 juin. Le Kharg, un pétrolier ravitailleur de classe Ol de construction britannique, était le navire amiral de la marine iranienne et l'un de ses bateaux les plus importants.

Le deuxième événement a été le passage du cap de Bonne-Espérance par deux navires de guerre iraniens, le navire de base Makran et la frégate Sahand, le 4 juin. Le Makran, un pétrolier converti, est le plus grand navire iranien, tandis que le Sahand est l'un de ses bateaux de guerre les plus récents et les plus avancés. Ce sont les premiers navires de la marine iranienne à naviguer dans l'Atlantique, une avancée recherchée depuis longtemps.

À lire aussi — Voici le poids des forces chinoises face à l'armée américaine

Ce sont les derniers signes de progrès pour la marine iranienne, qui s'est modernisée dans le but d'être capable d'opérer sur tous les océans. Aujourd'hui, 33 ans après une défaite dévastatrice face aux États-Unis, cette marine montre ce dont elle est capable.

Officiellement connue sous le nom de marine de la République islamique d'Iran, la marine iranienne est en grande partie le résultat d'un plan incomplet visant à transformer son prédécesseur, la Marine impériale iranienne, en une force de premier ordre.

Avant son renversement en 1979, le shah Mohammad Reza Pahlavi a investi massivement dans des navires de guerre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un bras robotisé européen va être lancé vers la Station spatiale internationale
L'iPhone a un 'problème majeur avec la sécurité d'iMessage', selon un chercheur en cybersécurité
La Russie a testé son nouveau missile hypersonique, l'une de ses armes 'invincibles'
Dans les coulisses du laboratoire de Moderna où est élaboré l'un des vaccins anti-Covid-19
L'entreprise française Carmat a vendu pour la première fois un cœur artificiel en Italie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles