La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 930,93
    -127,59 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    14 762,58
    +102,01 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    27 581,66
    -388,56 (-1,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,1851
    +0,0025 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    25 473,88
    +387,45 (+1,54 %)
     
  • BTC-EUR

    33 830,09
    +1 514,67 (+4,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    937,50
    +7,57 (+0,81 %)
     
  • S&P 500

    4 400,64
    -0,82 (-0,02 %)
     

La marine américaine provoque un séisme en pleine mer

·1 min de lecture
L’US Navy a conduit un premier test pour déterminer si son porte-avions était bien apte à affronter l’adversité au combat.  
L’US Navy a conduit un premier test pour déterminer si son porte-avions était bien apte à affronter l’adversité au combat.

Les images sont impressionnantes : ce vendredi 18 juin, l'US Navy a jeté plus de 18 tonnes d'explosifs au large de la Floride, à quelques mètres de l'USS Gerald R. Ford. Objectif : tester la résistance de ce gigantesque porte-avions, dont la construction a coûté plus de 10 milliards d'euros. Comme le relate le HuffPost, ce premier test a entraîné une très vive secousse en pleine mer, provoquant un séisme de magnitude 3,9 à 160 kilomètres de la côte, dans l'Océan Atlantique.

D'après un communiqué de la marine américaine, un protocole a bien été mis en place pour s'assurer de la sécurité des militaires et des civils impliqués dans cette opération d'envergure. L'impact sur l'environnement a également été pris en compte dans la zone d'essai. L'idée de cette série de tests était de vérifier si le mastodonte serait capable d'affronter des conditions difficiles lors d'une bataille en mer. Pour l'heure, le navire va subir une période de six mois de modernisation, d'entretien et de réparation avant son utilisation opérationnelle.

À LIRE AUSSILe futur porte-avions nucléaire américain prend (enfin) la mer

Le plus grand porte-avions du monde

Avec 333 mètres de long, 40 mètres de large et près de 100 000 tonnes, l'USS Gerald R. Ford est l'un des plus grands porte-avions du monde. En chantier depuis 2005, il a pu prendre la mer en 2017, soit trois ans après sa date initiale de sortie. En cause : des défauts de conception des circuits électriques ainsi que des problèmes [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles