Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    41 177,43
    +222,95 (+0,54 %)
     
  • Nasdaq

    18 016,69
    -492,65 (-2,66 %)
     
  • Nikkei 225

    41 097,69
    -177,39 (-0,43 %)
     
  • EUR/USD

    1,0941
    +0,0038 (+0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 739,41
    +11,43 (+0,06 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 961,85
    -440,86 (-0,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 338,32
    -4,00 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    5 592,67
    -74,53 (-1,32 %)
     

Mariages, anniversaires et fêtes : les législatives chamboulent tout

Brad Pict/Adobe Stock

C’est une autre conséquence indirecte de la dissolution de l’Assemblée nationale annoncée par Emmanuel Macron. Les 30 juin et 7 juillet prochains, de nouvelles élections législatives vont être organisées dans le pays. Une campagne express pour les différents candidats et toute une organisation à revoir pour les maires, explique BFMTV. Car la plupart du temps, dans les communes, ce sont les salles des fêtes qui font office de bureaux de vote. Problème, ces élections n’étaient pas du tout prévues et de nombreuses associations ou des particuliers avaient réservé les lieux pour des fêtes, anniversaires ou mariages.

Certains édiles ont décidé de délocaliser leurs bureaux de vote. C’est le cas de Jérôme Field, maire de La Roche-Clermault (Indre-et-Loire) : «La salle des fêtes était réservée depuis quatre mois, je ne me voyais pas leur dire qu'ils ne l'avaient plus», explique-t-il sur BFMTV. Il a décidé de privilégier le «lien social» et les événements familiaux. Dans ce cas, il s’agit d’un couple qui fête ses 60 ans de mariage. Pour lui, il «n'était pas envisageable d'annuler la réservation». Président de l'Association des maires ruraux d'Indre-et-Loire, il a décidé de déplacer le bureau de vote dans l’école communale, juste une question d’organisation selon lui puisqu’elle est située à seulement 50 mètres.

Mais tous n’ont pas eu cette chance. Les 6 et 7 juillet, le président de l’association Mucovie (Pyrénées-Orientales), qui vient en aide aux malades atteints de mucoviscidose, avait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Législatives : connaissez-vous Plan Procu, le Tinder des procurations de vote ?
Législatives : Smic, retraites... le Nouveau Front populaire déroule son programme
Hydrogène : dans les coulisses de la gigafactory du fabricant français McPhy
Crise chez les LR : Éric Ciotti peut-il être considéré comme un squatteur ?
Qatar Airways : des passagers restent bloqués plus de 3 heures, sous 39°C et sans clim