Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 022,41
    -0,85 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 918,09
    -18,48 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    37 986,40
    +211,02 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,0661
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    2 406,70
    +8,70 (+0,36 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 246,64
    +1 191,63 (+1,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 371,97
    +59,35 (+4,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,24
    +0,51 (+0,62 %)
     
  • DAX

    17 737,36
    -100,04 (-0,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 895,85
    +18,80 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    15 282,01
    -319,49 (-2,05 %)
     
  • S&P 500

    4 967,23
    -43,89 (-0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    37 068,35
    -1 011,35 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    16 224,14
    -161,73 (-0,99 %)
     
  • GBP/USD

    1,2370
    -0,0068 (-0,55 %)
     

Mariage pour tous : pourquoi le mariage de Bègles en 2004 a constitué un moment de bascule

CANTAT XAVIER/BOULEY GILLES/SIPA

Le 17 mai 2023 marque la célébration des 10 ans de la loi dite du « mariage pour tous ». Outre le droit de se marier, le texte a donné la possibilité juridique aux couples gays et lesbiens d’adopter des enfants et a permis aux familles homoparentales d’être reconnues et protégées légalement. Bien qu’il ait laissé de côté certaines revendications concernant l’homoparentalité, il a constitué une étape majeure sur le chemin de l’égalité des droits des personnes LGBT, comme le Pacs en 1999.

Si le gouvernement socialiste de Jean-Marc Ayrault a été l’artisan institutionnel de cette réforme portée avec verve par la garde des Sceaux Christiane Taubira, la loi de 2013 est le résultat d’années de luttes qui se sont jouées sur différents terrains depuis les années 1990. Elles ont été menées, souvent à bas bruit, par une pluralité d’acteurs et d’actrices investis dans le combat pour l’égalité des droits LGBT.

Parmi eux, des associations LGBT et de lutte contre le Sida, des figures engagées du monde intellectuel mais aussi des juristes, des avocates et avocats qui ont ferraillé en justice, des journalistes qui ont cherché à médiatiser cette cause et enfin, des militants et des personnalités politiques qui ont œuvré au sein des partis de gauche, embrassant ces revendications au fil des années et au gré d’événements.

Or, il en est un qui fut une bascule dans l’histoire des luttes pour la conquête des droits conjugaux et parentaux des gays et des lesbiennes : le « mariage de Bègles », ...


Lire la suite sur LeJDD