Mariage homosexuel : la PMA attendra le projet de loi "famille"

Ils avaient jusqu'à vendredi, date limite du dépôt des amendements, pour se mettre d'accord. C'est finalement chose faite ce mercredi 9 janvier : les députés socialistes renoncent à intégrer la procréation médicalement assistée (PMA) dans le projet de loi "mariage pour tous", qui sera débattu à l'Assemblée nationale le 29 janvier. La PMA (insémination artificielle ou fécondation in vitro) attendra le mois de mars et le projet de loi sur la famille. Elle pourrait concerner non seulement les couples de femmes homosexuelles, mais aussi les femmes célibataires.

Jean-Marc Ayrault et François Hollande n'ont pas caché leur préférence pour un tel scénario en deux temps : le mariage d'abord, la PMA ensuite. Cela n'avait pas empêché le groupe des députés socialistes de voter le 19 décembre le dépôt d'un amendement au projet de loi "mariage pour tous", mettant ainsi la pression sur le gouvernement. Mais lors du premier Conseil des ministres de rentrée, le 3 janvier, le Premier ministre a annoncé que le projet de loi sur la famille serait présenté au Parlement dès le mois de mars. Fort de cette garantie, les députés PS ont donc accepté d'attendre quelques semaines pour débattre de la PMA.

Ce qu'annonce le député PS Yann Galut sur son compte Twitter :

 

Retrouvez cet article sur Le Nouvel Observateur

Mariage homosexuel : la PMA attendra le projet de loi "famille"