Mariage homosexuel : une loi pour corriger "une inégalité flagrante"

A quelques heures de la manifestation des défenseurs du mariage homosexuel, la ministre de la Justice, Christiane Taubira, redit sa certitude que ce projet de loi corrigera "une situation d'inégalité flagrante".

"Le projet de loi donne simplement les mêmes droits et confère les mêmes devoirs aux couples homosexuels : les conditions du mariage sont inchangées", martèle Christiane Taubira dans un entretien au "Journal du dimanche" du 27 janvier.

Dans le livret de famille, répète la garde des Sceaux, "rien [ne change] pour les couples hétérosexuels". En effet, dit-elle, "nous avons choisi de ne pas désexuer le livret de famille : y sera donc maintenue la référence au père et à la mère. Pour les couples homosexuels, les travaux sont en cours. Ce qui est certain, c'est que nous ne ferons pas comme aux Pays-Bas, nous ne retiendrons pas les termes de 'parent 1' ou 'parent 2'".

"Ce projet de réforme pour tous corrige une situation d'inégalité flagrante", assure Christian Taubira, qui dit entendre le trouble qu'il provoque. "Je reconnais que cette question provoque un vaste débat", poursuit-elle, mais "notre démarche n'a rien d'hostile à la famille. Au contraire, nous prenons en compte une réalité sociale et humaine."

"Ce texte protégera les droits des enfants"

"La France", rappelle-t-elle, "tente de tracer depuis quarante ans une ligne de justice qui a fait progresser le statut des enfants. [...] Ce texte va protéger les familles, toutes les familles. Ce texte protégera les droits des enfants."

D'après le garde des Sceaux, "plusieurs milliers de familles homoparentales" ou des "centaines de milliers d'enfants vivant dans des familles homoparentales" pourraient être concernés par cette réforme. A titre d'exemple, elle cite l'Espagne (...)style="line-height: 1.5em;">

Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

Mariage homosexuel : une loi pour corriger "une inégalité flagrante"
Manifs mariage homo : les pro refusent toute bataille de chiffres
Mariage homo : les pros ont-ils loupé leur com' ?
Mariage homo : les Français plus nombreux à dire oui
Mariage homo : quand les Jeunes de l'UMP dérapent
Les homo-parents sont-ils des parents comme les autres ?