Marchés français ouverture 5 h 16 min

Mariage homo : 'référendum", "référendum", scande la droite

Le projet de loi sur le mariage homosexuel était au cœur de la séance des "Questions au gouvernement", à l’Assemblée Nationale, mardi 15 janvier.

Alors que Christiane Taubira, ministre de la Justice, vient de répondre à la tribune du député UMP Henri Guaino qui réclamait une concertation nationale sur la question, l’hémicycle s’enflamme. "Référendum", "référendum", crient à tue-tête les députés de l’opposition, dont Patrick Balkany que l’ont aperçoit particulièrement emporté sur les images.

"Référendum", "référendum", continuent-ils de scander malgré les rappels à l’ordre du président de l’Assemblée Claude Bartolone qui s’insurge : "Mais regardez le spectacle que vous êtes en train de donner !". "Je vais lever la séance", menace-t-il : "On ne peut pas continuer comme ça. Il y a la position des uns et des autres, au débat, donc il faut maintenant faire attention au déroulement de nos séances".

Bruno Leroux, président du groupe socialiste à l'Assemblée, parvient finalement à prendre la parole : "Il est étonnant de prétendre défendre la démocratie avec un tel comportement. Assumez vos responsabilités, vous qui avez été élus. Assumez le débat ici, plutôt que d’être dans ce comportement infantile, à vouloir vous protéger derrière le peuple".



Retrouvez cet article sur Le Nouvel Observateur

Mariage homo : 'référendum", "référendum", scande la droite
Mariage homo : l'UMP cherche la parade à l'Assemblée
Mariage homo : pourquoi un référendum n'aura pas lieu
Manif pour tous : "Un référendum n'est pas possible", juge Taubira
Thierry Mariani : "On a loupé le coche sur l'union civile"
"Nous envisageons une autre manif contre le mariage homo"