Marchés français ouverture 5 h 5 min

Mariage homo : Guaino réclame toujours un référendum

Elena Brunet

Après avoir créer l’agitation, mardi à l’Assemblée Nationale, en scandant le mot "référendum" dans l’hémicycle, les députés de droite n’en démordent pas. Ils réclament une consultation citoyenne sur la question du mariage homo, bien que le gouvernement ait clairement débouté leur requête. En effet, il est impossible de tenir un référendum sur les questions sociétales, comme le stipule l'article 11 de la Constitution.

Malgré tout, l’opposition refuse de s’avouer vaincue et relance chaque jour la proposition d’un débat public sur le projet de loi. Invité sur RTL, jeudi 17 janvier, le député UMP Henri Guaino juge que le parlement n’est "pas légitime pour trancher cette question", et propose la mise en place de "comités locaux" pour soutenir l’appel au référendum.

"J’appelle ce matin tous les Français de bonne volonté, les associations, les parlementaires, les élus locaux, les maires, partout dans toutes les communes, dans tous les départements, dans toutes les régions, à créer des comités locaux pour le référendum, de façon à ce que le président de la République entende enfin que le peuple veut avoir droit à la parole."



Mardi, pendant les Questions au Gouvernement à l’Assemblée Nationale, les députés de l’opposition avaient crié à tue-tête le mot “référendum”, jusqu'à ce que le président menace de clôturer la séance.



Retrouvez cet article sur Le Nouvel Observateur

Mariage homo : Guaino réclame toujours un référendum