La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    52 466,34
    -963,80 (-1,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Le mariage entre Thalys et Eurostar relancé

·1 min de lecture

Le mariage entre Thalys et Eurostar c'est pour bientôt. Annoncée en 2019 mais "mise entre parenthèses" pendant la crise sanitaire qui a privé les deux sociétés de leurs voyageurs et les a mises en grande difficulté, l'opération, appelée "Green Speed" en interne, a été relancée par la SNCF lundi 4 octobre, selon des informations des Échos confirmées par l'opérateur. Un processus d'information-consultation a été initié lundi auprès des instances représentatives des salariés des deux sociétés.

La Commission européenne devrait ensuite être saisie d'ici début 2022 pour des questions de concurrence, avant une mise en œuvre de la holding au deuxième trimestre 2022. La mise en œuvre opérationnelle et commerciale interviendrait environ 2-3 ans plus tard, a précisé SNCF Voyageurs. Les deux entités, majoritairement contrôlées par la SNCF et comptant 2.300 salariés, continueront à exister sous une nouvelle holding, détenue en majorité par SNCF Voyageurs et avec un siège social à Bruxelles. À terme, seule la marque Eurostar devrait subsister, compte tenu de sa plus forte notoriété hors d'Europe, selon la SNCF.

>> A lire aussi - SNCF : Eurostar échappe à une faillite imminente

"Nous allons ainsi créer la première entreprise ferroviaire internationale de grande vitesse. Le Covid a retardé nos projets, mais ne les a jamais suspendus", a indiqué aux Échos Christophe Fanichet, le PDG de SNCF Voyageurs. Le groupe visait à transporter 30 millions de passagers chaque année à partir de 2030, contre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Facebook, WhatsApp et Instagram subissent une panne mondiale
Pétrole : Brent et WTI s'envolent après la décision de l'Opep et de la Russie
Covid-19 : le vaccin Pfizer pourrait nécessiter une mise à jour, avertit BioNTech
Ikea, Apple, La Redoute...les meilleures marques pour le bureau
Belgique : des patrons peuvent connaître le taux de vaccination chez leurs salariés

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles