La bourse ferme dans 2 h 29 min
  • CAC 40

    6 581,11
    +49,19 (+0,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 086,66
    +21,83 (+0,54 %)
     
  • Dow Jones

    35 058,52
    -85,79 (-0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,1802
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 797,80
    -2,00 (-0,11 %)
     
  • BTC-EUR

    33 656,94
    +904,11 (+2,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    929,93
    +53,70 (+6,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,22
    +0,57 (+0,80 %)
     
  • DAX

    15 545,73
    +26,60 (+0,17 %)
     
  • FTSE 100

    7 006,65
    +10,57 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    14 660,58
    -180,14 (-1,21 %)
     
  • S&P 500

    4 401,46
    -20,84 (-0,47 %)
     
  • Nikkei 225

    27 581,66
    -388,56 (-1,39 %)
     
  • HANG SENG

    25 473,88
    +387,45 (+1,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,3870
    -0,0008 (-0,06 %)
     

"Marche des libertés" : Manuel Valls évoque une gauche "ambiguë" et une "union de façade"

·1 min de lecture

Les gauches politiques, syndicales et associatives ont défilé samedi dans de nombreuses villes pour dénoncer "les attaques contre les libertés" qui se multiplient selon eux à la faveur de la montée de l'extrême droite et de lois "liberticides". Invité d'Europe 1 samedi, l'ancien Premier ministre Manuel Valls a pointé du doigt une manifestation "ambiguë" véhiculant des "confusions". "On associe à des idées d'extrême-droite des lois votées au Parlement pour lutter contre les violences a l'encontre des forces de l’ordre, contre terrorisme, pour défendre nos libertés", estime-il, qui ajoute : "Une partie de la gauche se perd dans son langage."

Les partis de gauche, s'ils ont tous participé, ont marché en ordre dispersé. L'Insoumis Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon (Générations) et l'écologiste Julien Bayou ont défilé à Paris. Le chef des communistes Fabien Roussel était à Lille et le socialiste Olivier Faure en PACA. "Ceux qui manifestent sont en plus en désaccord les uns avec les autres. Il s'agit d'une union de façade."

>> Plus d'informations à suivre


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles