La bourse ferme dans 4 h 38 min
  • CAC 40

    5 570,14
    -28,04 (-0,50 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 517,38
    -10,41 (-0,30 %)
     
  • Dow Jones

    29 910,37
    +37,87 (+0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,1992
    +0,0022 (+0,18 %)
     
  • Gold future

    1 775,20
    -12,90 (-0,72 %)
     
  • BTC-EUR

    15 488,78
    +158,86 (+1,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    365,89
    -4,63 (-1,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    44,87
    -0,66 (-1,45 %)
     
  • DAX

    13 340,69
    +5,01 (+0,04 %)
     
  • FTSE 100

    6 351,94
    -15,64 (-0,25 %)
     
  • Nasdaq

    12 205,85
    +350,85 (+2,96 %)
     
  • S&P 500

    3 638,35
    +8,70 (+0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    26 433,62
    -211,09 (-0,79 %)
     
  • HANG SENG

    26 341,49
    -553,19 (-2,06 %)
     
  • GBP/USD

    1,3356
    +0,0042 (+0,32 %)
     

March: la recrudescence du virus se confirme

·2 min de lecture

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait ouvrir en baisse lundi matin en raction aux inquitudes suscites par la recrudescence des cas de contaminations au Covid-19 en Europe, susceptible de venir ralentir la reprise conomique sur le Vieux Continent.

Vers 8h15, le contrat 'future' - livraison novembre - sur l'indice CAC 40 dcroche de plus de 50 points 4855,5 points, annonant un dbut de semaine ngatif.

Les statistiques publies ce week-end montrent que les pays europens peinent endiguer la deuxime vague de contaminations au coronavirus apparue depuis la rentre.

'L'Europe continue d'aller dans la mauvaise direction, et un rythme rapide, en ce qui concerne l'volution du Covid-19, avec dsormais plus de 100.000 nouveaux cas quotidiens', s'alarment ce matin les quipes de Danske Bank.

Vendredi, les Etats-Unis avaient dj battu leur record du nombre de nouvelles contaminations au Covid-19, avec plus de 80.000 nouveaux cas journaliers.

C'est tout particulirement l'augmentation du nombre de cas graves de la maladie qui semble inquiter les investisseurs.

'Le plus proccupant pour ce qui concerne l'Europe, c'est la remonte des hospitalisations et des dcs (mme si l'on est encore loin des niveaux atteints au printemps dernier)', souligne Danske Bank.

Dans ces conditions, les marchs tablent sur une politique plus accommodante de la part de la BCE, qui doit runir son conseil des gouverneurs cette semaine.

Aucune dcision majeure n'est attendue jeudi, mais les oprateurs esprent bien que Christine Lagarde ouvrira la voie une extension voire une augmentation du 'programme d'achats d'urgence pandmique' (PEPP) qui avait t mis en place au mois de mars dernier.

En attendant, les intervenants de march prendront connaissance, aujourd'hui, de l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne, qui devrait confirmer le redressement du secteur manufacturier.

Les premiers chiffres du PIB de 3me trimestre des Etats-Unis et de la zone euro, attendus la fin de la semaine, devraient galement tre trs surveills, au mme titre que la rafale de rsultats d'entreprise (SAP, Alphabet, GE, Nokia, Amazon, Apple,...) devant dferler durant les jours qui viennent.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits rservs.