Marchés français ouverture 3 h 29 min
  • Dow Jones

    28 335,57
    -28,13 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    11 548,28
    +42,28 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    23 481,99
    -34,60 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,1843
    -0,0025 (-0,21 %)
     
  • HANG SENG

    24 918,78
    +132,68 (+0,54 %)
     
  • BTC-EUR

    11 046,05
    -6,96 (-0,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    262,97
    +1,51 (+0,58 %)
     
  • S&P 500

    3 465,39
    +11,90 (+0,34 %)
     

March: un rebond en vue pour dbuter la semaine

·2 min de lecture

(CercleFinance.com) - Aprs avoir perdu prs de 5% la semaine passe, la Bourse de Paris devrait tenter de se relancer lundi matin alors que Wall Street a opr une remonte inattendue vendredi soir.

Vers 8h15, le contrat terme sur l'indice CAC 40 - chance octobre - s'adjuge 67 points 4793,5 points, annonant un dbut de sance en nette progression.

Vendredi, la Bourse de New York avait russi chapper in extremis une quatrime semaine de baisse conscutive grce un rebond sorti de nulle part, ou presque.

A la clture, le Dow Jones gagnait 1,3% et le Nasdaq grimpait de prs de 2,3% la faveur d'un ramassage d'une poigne de 'titans' technologiques de la cote, Apple en tte, les 'GAFAM' ayant servi plus que jamais de levier pour inverser la vapeur.

Les investisseurs semblent galement se remettre croire un vaccin contre le Covid-19 alors que Johnson & Johnson a revendiqu une 'forte rponse immunitaire' suite l'injection de l'un de ses candidats.

'Les cas de Covid-19 cases continuent d'augmenter en Europe (...) tandis que les chiffres d'infections aux Etats-Unis ne reculent pas autant que prvu', s'inquite toutefois Danske Bank.

Pour la banque scandinave, cette progression pourrait contraindre les responsables politiques europens imposer de nouvelles restrictions la circulation.

'Un certain nombre d'articles laissent penser qu'on pourrait se diriger vers un 'confinement allg', tout au moins sur le plan local, face au redmarrage la hausse des hospitalisations', explique l'tablissement nordique.

'A court terme, il demeure donc prmatur d'attendre un rebond significatif du sentiment de march sur les places financires tant qu'aucun lment ne le justifiera, que ce soit une amlioration au niveau de la propagation de l'pidmie, de bonnes nouvelles concernant un vaccin ou un traitement, des mesures bienveillantes de la part de la Fed ou la mise en place d'un nouveau plan de soutien budgtaire aux Etats-Unis', prvient Danske Bank.

Dans ces conditions, les investisseurs suivront avec attention les grands rendez-vous conomiques et politiques de la semaine, et tout particulirement le premier dbat entre Donald Trump et Joe Biden en vue de l'lection prsidentielle amricaine, qui aura lieu demain.

Les intervenants de march s'intresseront aussi aux indices manufacturiers PMI d'IHS Markit, qui tomberont plus tard dans la semaine, ainsi qu'aux chiffres officiel de l'emploi aux Etats-Unis, attendus vendredi.

Seul vnement prvu aujourd'hui, l'audition de Christine Lagarde, la prsidente de la BCE, devant la Commission conomique et montaire du Parlement europen devrait permettre de faire le point sur les rachats d'actifs actuellement mens par l'institution.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits rservs.