La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 598,18
    +31,39 (+0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 527,79
    +16,85 (+0,48 %)
     
  • Dow Jones

    29 910,37
    +37,90 (+0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,1970
    +0,0057 (+0,48 %)
     
  • Gold future

    1 788,10
    -23,10 (-1,28 %)
     
  • BTC-EUR

    15 225,10
    +373,53 (+2,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    333,27
    -4,23 (-1,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,53
    -0,18 (-0,39 %)
     
  • DAX

    13 335,68
    +49,11 (+0,37 %)
     
  • FTSE 100

    6 367,58
    +4,65 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    12 205,85
    +111,44 (+0,92 %)
     
  • S&P 500

    3 638,35
    +8,70 (+0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    26 644,71
    +107,40 (+0,40 %)
     
  • HANG SENG

    26 894,68
    +75,23 (+0,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,3314
    -0,0042 (-0,32 %)
     

March: le ramassage des titres 'value' dope la tendance

·2 min de lecture

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait continuer son redressement mercredi l'ouverture, dans un march qui s'annonce toutefois peu actif en ce jour fri du 11 novembre.

Vers 8h15, le contrat futur sur l'indice CAC 40 - livraison fin de mois - avance de 42,5 points 5460 points, annonant un dbut de sance en territoire positif.

Hier, le march parisien avait poursuivi son mouvement de rotation sectorielle en faveur des valeurs cycliques, une tendance qui lui avait permis de reprendre un peu plus de 1,5% 5419 points.

Visiblement rassurs par l'effet Pfizer, les investisseurs devraient poursuivre le ramassage de titres 'value', c'est--dire des titres jugs faiblement valoriss au regard de leurs fondamentaux comme le dividende.

Les secteurs de la banque, de l'aronautique, de l'htellerie, de la restauration et des services devraient notamment continuer tre plbiscits.

Difficile toutefois de qualifier la sance d'hier Wall Street de clairement positive, puisque si le Dow Jones a gagn 0,9%, le Nasdaq a chut de plus de 1,3%.

Aprs le raz-de-mare Pfizer, les oprateurs ont pu se concentrer sur les dernires dclarations de membres de la Fed, David Rosengren ayant plaid pour davantage de stimulus fiscal aux Etats-Unis.

Le prsident de la Fed de Boston dit toutefois avoir bien conscience qu'un Congrs divis ne facilitera pas l'adoption d'un plan de relance ambitieux d'ici le dbut de la prochaine mandature.

Son collgue Robert Kaplan, de la Fed de Dallas, juge de son ct 'trs incertaines' les perspectives des deux prochains trimestres et juge que les indicateurs macroconomiques vont dans la mauvaise direction.

En Europe, la sance devrait rester calme faute d'indicateurs majeurs l'agenda et en l'absence de certains investisseurs pour cause de jour fri de l'Armistice.

De ce cot-ci de l'Atlantique, l'absence de rendez-vous conomiques devraient galement permettre aux intervenants de march de se concentrer sur des lments de politique montaire.

Christine Lagarde doit en effet ouvrir aujourd'hui une table ronde virtuelle de la BCE avec ses homologues de la Fed et de la BoE afin de dbattre de thmatiques prsentes comme 'fondamentales', mais qui devrait aussi soulever des questions plus immdiates.

Quoiqu'il en soit, l'analyse technique du CAC 40 dcrit une figure chartiste en 'V-bottom', la configuration la plus impulsive des formations de renversement haussier, affirme Vincent Ganne, analyste chez TradingView.

'La hausse de 7% (de lundi, NDLR) a permis de rintgrer l'ancien trading range de l'anne 2019 compris entre 5200 points et 5500 points', rappelle le chartiste.

'La nouvelle cible naturelle du CAC se situe donc 5500 points pour la fin de l'anne', assure le spcialiste.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits rservs.