Marchés français ouverture 2 h 49 min
  • Dow Jones

    28 335,57
    -28,13 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    11 548,28
    +42,28 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    23 491,60
    -24,99 (-0,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,1840
    -0,0028 (-0,24 %)
     
  • HANG SENG

    24 918,78
    +132,68 (+0,54 %)
     
  • BTC-EUR

    11 093,55
    +40,53 (+0,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    263,86
    +2,40 (+0,92 %)
     
  • S&P 500

    3 465,39
    +11,90 (+0,34 %)
     

March: la prudence reste de mise

·2 min de lecture

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris est attendue en lger repli mercredi matin au lendemain du premier grand dbat tlvis entre les deux principaux candidats l'lection prsidentielle amricaine.

Vers 8h15, le contrat 'future' sur l'indice CAC 40 - livraison octobre - recule de 45 points 4785 points, annonant un dbut de sance en territoire ngatif.

Selon un sondage CNN ralis par l'agence SSRS, c'est Joe Biden qui a emport le premier duel tlvis en vue du scrutin du 3 novembre, 60% des tlspectateurs lui accordant la victoire contre 28% pour Donald Trump.

Les analystes affichent, eux, des conclusions bien plus mitiges.

'Ce premier dbat entre le prsident Trump et Joe Biden n'a pas apport beaucoup d'lments nouveaux puisque Trump et Biden n'ont cess de s'interrompre et de s'envoyer des insultes', estiment les quipes de Danske Bank.

'Consquence, il n'y a pas vraiment eu de dbat sur les questions politiques', dplore la banque danoise.

Un point de vue partag par leurs homologues de Deutsche Bank.

'Dans un dbat houleux qui s'est rvl plein d'invectives, il n'est pas clair que le prsident Trump ou le vice-prsident Biden ait russi changer le cours des lections hier soir', confirme l'tablissement germanique.

Mardi, la prudence de mise avant le dbat avait fait reculer les places europennes tout comme les grands indices amricains, interrompant le rebond entam vendredi.

Les pertes de Wall Street avaient nanmoins t largement contenues, les carts s'tant stabiliss autour de 0,5% jusqu' la clture.

Cette dernire sance du mois de septembre sera anime par de nombreuses publications d'indicateurs macroconomiques, avec entre autres les chiffres du chmage en Allemagne, la troisime estimation de la croissance amricaine au deuxime trimestre et l'enqute ADP sur l'emploi dans le secteur priv aux Etats-Unis.

Ces statistiques ne devraient pas manquer d'alimenter le dbat sur la conduite de la politique montaire dans la zone euro et la ncessit de nouvelles mesures de soutien budgtaire aux Etats-Unis.

En Chine, l'indice des directeurs d'achat (IDA) pour le secteur non manufacturier s'est tabli 55,9 en septembre, en hausse par rapport 55,2 en aot, a dclar mercredi le Bureau d'Etat des statistiques (BES).

'L'conomie chinoise profite de la rouverture du reste du monde', commente un analyste. 'L'pidmie n'est plus semble-t-il qu'un lointain souvenir', souligne-t-il.

Ce solide indicateur n'a cependant pas bnfici aux places boursires asiatiques, puisque l'indice CSI 300 des principales valeurs cotes Shanghai perdait 0,4% mercredi, tandis que le Nikkei de Tokyo lchait 1,4% en fin de sance.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits rservs.