Marchés français ouverture 2 h 14 min
  • Dow Jones

    29 638,64
    -271,73 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    12 198,74
    -7,11 (-0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 794,17
    +360,55 (+1,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,1960
    +0,0026 (+0,22 %)
     
  • HANG SENG

    26 605,25
    +263,76 (+1,00 %)
     
  • BTC-EUR

    16 240,51
    -148,53 (-0,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    381,74
    +17,14 (+4,70 %)
     
  • S&P 500

    3 621,63
    -16,72 (-0,46 %)
     

March: les investisseurs se prparent une sance charge

·2 min de lecture

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait ouvrir sans grand changement jeudi matin, les investisseurs se prparant une sance charge, marque notamment par une runion trs attendue de la Banque centrale europenne (BCE).

Vers 8h15, le contrat 'future' sur l'indice CAC 40 - livraison novembre - progresse timidement de 3,5 points 4570 points, annonant une ouverture tout juste positive.

Cette journe s'annonce comme la plus charge de la semaine et les oprateurs seront surtout attentifs aux commentaires de Christine Lagarde, avec l'espoir que la prsidente de la BCE use de son 'verbe magique' pour tenter de ramener un peu de srnit sur les places boursires.

Le march parisien avait en effet subi une importante rupture baissire hier (-3,4%), taye par de forts volumes, du fait de l'imminence d'un reconfinement et d'un nouveau coup de frein l'activit.

A en croire les analystes, la seconde vague pidmique qui dferle dans de nombreux pays du Vieux Continent met une forte pression sur les paules de la BCE.

'La banque centrale devrait signaler qu'elle est prte engager un assouplissement supplmentaire si la crise s'aggrave', prdit Franois Rimeu, stratgiste La Franaise AM.

'Nous pensons que la BCE va laisser toutes les options ouvertes jusqu' la prochaine runion', ajoute l'analyste.

La BCE rendra sa dcision de politique montaire 13h45, avant la traditionnelle confrence de presse de sa prsidente, qui dbutera 14h30.

Le march ne manquera pas de suivre galement plusieurs indicateurs conomiques majeurs, dont la premire estimation du PIB amricain de troisime trimestre, qui devrait faire apparatre un rebond de l'activit de l'ordre de 32% sur les trois mois couls.

'Le fort rebond de la consommation, dj visible dans les ventes au dtail, sera le principal moteur de la croissance', rappelle-t-on chez Oddo BHH.

A New York, les marchs amricains ont connu hier leur pire sance depuis fin juin, le Dow Jones ayant lch 3,4% et effac tous ses gains depuis dbut aot. Le Nasdaq chutait pour sa part de 3,7%, au plus bas depuis le 2 octobre.

La multiplication des mesures sanitaires et des restrictions la vie quotidienne afin de lutter contre la recrudescence du virus provoquait par ailleurs une rechute de prs de 6% des cours ptroliers New York.

En Asie, o l'pidmie se fait aujourd'hui moins virulente, la Bourse de Tokyo n'accusait qu'un repli de l'ordre de 0,4% jeudi en fin de sance. A l'inverse, l'indice CSI 300 des principales valeurs cotes Shanghai et Shenzhen progressait de plus de 0,7%.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits rservs.