La bourse ferme dans 2 h 46 min

Les marchés toujours fragiles au terme d'une nouvelle semaine noire

1 / 2

Les marchés toujours fragiles au terme d'une nouvelle semaine noire

Les Bourses européennes ont bien poursuivi leur rebond de la veille: Paris est monté de 5,01% et Francfort de 3,70%. La progression a été moins forte à Londres, +0,76%, à Milan,+1,71% et à Madrid ,+0,74%. De leur côté, les taux d'emprunt des pays européens ont connu une détente généralisée. 

En revanche, Wall Street a de nouveau fini dans le rouge, achevant sa pire semaine depuis la crise financière de 2008. Le Dow Jones a perdu 4,55% vendredi, le Nasdaq 3,79% et le S&P 500 4,34%. Il avait encaissé lundi sa pire séance depuis octobre 1987, et termine vendredi sous le niveau auquel il évoluait le jour de l'arrivée au pouvoir de Donald Trump, le 20 janvier 2017.

Sur la semaine, le Dow Jones a perdu 17,3%, le Nasdaq, a reculé de 12,6% et l'indice élargi S&P 500 a baissé de 15%. 

Une mauvaise nouvelle pour le locataire de la Maison Blanche, qui faisait jusqu'à récemment de la bonne santé de l'économie américaine et des marchés financiers un de ses principaux arguments de campagne.

Après un début de séance hésitant, les indices ont d'abord perdu du terrain quand le gouverneur de l'Etat de New York, Andrew Cuomo, a décrété l'arrêt de toutes les activités non essentielles, moins de 24 heures après des décisions similaires en Californie. De quoi freiner grandement l'activité de deux zones primordiales dans l'économie du pays.

De même, en dépit d'un démarrage positif, l'Asie n'a pas réussi à maintenir le cap, Tokyo en...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi