Marchés de taux: Italie se refinance +cher, demande soutenue

(CercleFinance.com) - Même si l'Italie a du emprunter beaucoup plus cher qu'en janvier, l'émission obligataire de mercredi matin apporte un véritable soulagement vu le contexte tendu depuis lundi après-midi: une mini-catastrophe a été évitée ce matin puisque Rome a émis sans défiance des marchés pour 6,5Mds d'euros de 'BTP'.
L'Italie a pu placer 4MdsE euros de bons à '10 ans' 2023 à 4,83% (un taux comparable à celui du marché secondaire qui avoisine 4,82% ce soir, soit un niveau comparable à celui observé le 30 octobre 2012).

Il y a clairement une forte tension par rapport aux 4,17% du 30 de la précédente adjudication du 30 janvier mis la demande était bien au rendez-vous avec un ratio de couverture de 1,65 fois contre 1,32 il y a 1 mois.

Les 2,5MdsE de bons à 5 ans se sont placés à 3,59% contre 2,94%... et c'est peut être sur cette échéance 2017 que se concentre l'inquiétude des opérateurs (20% de hausse du rendement) mais le ratio de couverture atteint là aussi 1,6 fois la taille de l'émission: la demande domestique semble avoir été nourrie vu la rémunération attractive de ces BTP.

L'écart de rendement du '10 ans' italien par rapport aux Bunds allemands (1,45%) se contracte un peu à 335 points de base contre 345Pts hier après-midi.

Une légère détente se dessine également sur le '10 ans' espagnol soumis à une forte pression la veille: les 'bonos' offrent 5,24% contre 5,38% la veille, soit environ -15Pts de base.
Une nette dégradation se poursuit en revanche sur le '10 ans' grec qui voit son rendement grimper de +25Pts de base à tout près de 11,33%.

Aux Etats Unis, la chute de -5,3% des commandes de biens durables au mois de janvier n'a suscité aucune réaction avec un rendement de 1,88% ce soir contre 1,87% ce matin et 1,89% mardi.



Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.