Marchés : les bancaires souffrent en Europe

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
BNP.MI54,650,35
BELI.PA28,96-1,13
RBS.L302,90+2,70
GLE.PA43,190,54
ACA.PA11,380,21

Les valeurs bancaires françaises font grise mine en début d'après-midi, avec des replis prononcés pour Société Générale (Paris: FR0000130809 - actualité) (-4%), Crédit Agricole (Paris: FR0000045072 - actualité) (-3,9%), BNP Paribas (Milan: BNP.MI - actualité) (-3,7%) ou Natixis (Paris: FR0000120685 - actualité) (-2,7%). D'autres financières comme AXA (-3%) ou CNP Assurances (-2,2%) sont également chahutées. A l'échelle européenne, les financières et les bancaires sont sur le podium des plus fortes baisses du jour, battues seulement par les chimistes.

Le (Paris: FR0000072399 - actualité) retour des craintes concernant la situation de l'Espagne et de l'Italie, ainsi que l'amende infligée à RBS (London: RBS.L - actualité) par les autorités américaines et l'incertitude sur l'avenir de la banque italienne Monte Paschi contribuent à alourdir la tendance dans un secteur qui a fortement progressé en janvier, et qui affiche la meilleure performance en Europe sur les six derniers mois, avec un gain moyen dépassant 26%.

La forte baisse des financières entraîne l'indice CAC40 (Paris: ^FCHI - actualité) en repli de plus de 1,2% à 14h30 à Paris.