La bourse est fermée

Marché: Wall Street limite les dégâts, repli des pétrolières

(CercleFinance.com) - Wall Street avait mal débuté la séance mais limite les dégâts : l'indice Dow Jones qui perdait 1,5% a cédé tout juste 1% à 27.502, le S&P-500 seulement -0,66% à 3.093, le Nasdaq -0,55% à 8.520.

Donald Trump a provoqué un nouvel accès de nervosité sur les marchés en publiant un tweet dans lequel il se dit 'à l'aise avec l'idée d'attendre après l'élection présidentielle' pour parvenir à un accord commercial avec la Chine.

Il pourrait donc y avoir un renforcement des surtaxes douanières le 15 décembre, ce à quoi la Chine ne manquera pas de riposter à son tour.

Mais Trump s'en est également pris au Brésil et à l'Argentine (surtaxes sur les importations d'aluminium) et menace de s'attaquer aux produits de luxe français.

Cette attitude belliqueuse a déclenché un puissant rebond du marché obligataire US avec des taux qui se détendent symétriquement de -14Pts vers 1,685%... preuve d'un soudain accès d'aversion au risque.

Au final, les menaces du président américain pourraient surtout provoquer un changement d'humeur sur des places boursières mondiales euphoriques depuis le début de l'automne.

Pas de volatilité en revanche sur le pétrole et le WTI en termine à 56$ pour la 2ème séance consécutive... mais les pétrolières ont encore reculé, à l'image de Nal Oilwell avec -4%, Halliburton et Conoco Philips -2,4%, Devon -1,9%, Valero -1,8%.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.