Marché: Wall Street a cloturé au zénith.

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
BELI.PA29,400,30
^DJI16 514,37+65,12

(CercleFinance.com) - Wall Street a clôturé vendredi au plus haut du jour, de la semaine, de l'année et même depuis fin décembre 2007 en ce qui concerne le 'S&P'.
Compte tenue d'un dernier quart d'heure de pure euphorie après 6 heures de stagnation, il apparait peu douteux que l'objectif ait été de faire clôturer Wall Street au zénith pour la séance des '3 sorcières' et d'entrenir une tendance 100% 'bull' à la veille d'un week-end de 3 jours.

Cette séance restera marquée par une chute historique du 'VIX' (indice du stress) de -9% (vers 12,3) à partir de ce qui était déjà considéré comme un plancher absolu de 13,3 (jamais revu depuis juillet ou octobre 2007 puis l'été 2004).

D'après les commentateurs, Wall Street aurait salué les bons chiffres de l'immobilier (si l'on creuse un peu, le rebond de décembre est lié à des considérations d'ordre fiscal et d'expiration de certains avantages, d'ou une sorte 'd'effet ketchup') puis le relèvement imminent du plafond de la dette après le feu vert républicain: les indices US clôturent en hausse de 0,35% en moyenne et le Dow Jones (DJI: ^DJI - actualité) grimpent vers 13.650Pts (+1% hebdo).

Le Nasdaq (-0,05%) restait plombé par Intel (-6,3% à 21,25$).

Le (Paris: FR0000072399 - actualité) vote d'un relèvement du plafond de la dette par le Congrès était inéluctable mais le marché ne connaissait pas la date: l'annoncer avant un week-end de 3 jours aux Etats Unis tombe au meilleur moment et va rassurer tout le monde.
Mais cela prouve qu'il va être bien difficile d'endiguer le creusement des déficits et plus le temps passe, plus les économies et les coupes bugétaires à réaliser vont peser sur la croissance.
En cas de demi-mesures et d'enlisement des négociations entre démocrates et républicains, ce sont les agences de notation qui pourraient sévir... et cela fait longtemps qu'elles ont annoncé la couleur.

Wall Street restera fermé lundi, il faudra doncc surveiller le Dollar pour évaluer les chances d'une poursuite de la hausse alors que le Russel 2000 inscrit un 6ème record absolu en 10 jours à 892,8 (record acquis lors des 10 dernières minutes).
Le 'S&P' vient de reprendre +210% sur se planchers de mars 2009 (aurant qu'entre octobre 2002 et juillet 2007) grâce surtout à la corne d'abondance offerte aux marchés par la FED: nombre de titres battent tous leurs records de valorisation malgré des profits en retrait par rapport à 2011 (AMEX par exemple) et un environnement conjoncturel moins florissant qu'en 2007.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.