Marché: toute l'attention focalisée sur l'élection.

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
HX6.F3,1670,000
^NDX3 557,04-31,77
^DJI16 501,65-12,72
^REURUSD1 738,01+14,91

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait ouvrir en légère hausse mardi à la suite d'un nouveau retournement de situation à Wall Street, cette fois à la hausse.

A environ 30 minutes de l'ouverture, le contrat futur sur l'indice CAC 40 (Brussels: INCAC.BR - actualité) - livraison fin novembre - avance de 0,3%.

La Bourse de New York (Francfort: A0DKRK - actualité) s'est brusquement réveillée hier en fin de séance en signant une brève envolée qui a duré moins d'un quart d'heure. A la clôture, le Dow Jones (DJI: ^DJI - actualité) parvenait à progresser de 0,1% et le Nasdaq (Nasdaq: ^NDX - actualité) reprenait 0,6%.

L'activité s'est néanmoins réduite à sa plus simple expression et les marchés vont encore focaliser leur attention sur les élections américaines aujourd'hui.

'On peut s'attendre à ce que les échanges restent ternes en Europe (Chicago Options: ^REURUSD - actualité) comme aux Etats-Unis, tous les regards étant tournés vers l'élection et les longues heures de dépouillement, de spéculations et d'analyse qui vont la suivre', prévient Cameron Peacock, stratège de marchés chez IG.

'Pendant des semaines, voire des mois, plusieurs scénarios ont été échafaudés par le marché. Compte tenu du vote serré qui s'annonce dans plusieurs Etats-clés, certains commencent même à dresser un parallèle avec le duel 'Bush-Gore' de 2000, qui s'était soldé dans la controverse et avait été tranché par les tribunaux après des semaines de bataille juridique', rappelle-t-il.

'C'est la situation que le marché redoute le plus et une telle incertitude aurait un impact très négatif sur la tendance', estime-t-il.

Une poignée d'indices PMI européens des services viendront mettre un peu d'animation sur le marché dans le courant de la matinée.

La production industrielle britannique - qui sera elle aussi publiée dans la matinée - devrait ressortir en baisse de 0,6% sur le mois de
septembre, ramenant son taux annuel à -1,6 % sur un an.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.