Marché: scénario inattendu à Wall Street vendredi soir.

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
HX6.F3,1670,000
AAPF.EX530,40-4,60
^NDX3 487,85
^DJI16 262,56
SBUX68,89

(CercleFinance.com) - Le scénario est assez inattendu ce vendredi soir: Wall Street reperd la quasi totalité de ses gains de la veille (-0,95% sur le S&P, -1,06% sur Dow Jones (DJI: ^DJI - actualité) et -1,26% sur le Nasdaq (Nasdaq: ^NDX - actualité) ).
Les indices US ont suivi une trajectoire diamétralement opposée à celle de leurs équivalents européens.

Une performance pour le moins contre-intuitive à la veille du week-end alors que tout semblait se présenter de la meilleure des manières après une série de statistiques de bonne facture ces dernières 48H.

Le 'coup de chapeau' aux chiffres de l'emploi US n'aura pas duré plus d'une heure: Wall Street avait rouvert en hausse de +0,2% (après +1% la veille) mais n'avait pas tardé à reperdre ses maigres gains.

Les chiffres américain s'avèrent meilleurs que prévus avec 171.000 créations de postes (184.000 dans le secteur privé au lieu de 120.000 attendu) et le taux de chômage remonte de seulement 0,1% à 7,9% (il ne repasse donc pas au-dessus des 8%) après sa spectaculaire décrue du mois de septembre.
La seule déception pouvait résider au niveau des heures travaillées et des salaires (stagnation au mois d'octobre).
Des commentateurs citent les incertitudes électorales alors que les européens semblaient jouer la réélection de Barack Obama après le ralliement du maire de New York (Francfort: A0DKRK - actualité) (Michael Bloomberg) et du gouverneur Republicain du New Jersey.

Mais Wall Street a manifestement pâti de la chute du titre Apple (EUREX: AAPF.EX - actualité) (-3,3% à 576,80$) alors que le lancement de l'iPad-mini ne semble susciter le même engouement que l'i-Phone 5.
Le Dow Jones a été plombé par Chevron (NYSE: CVX - actualité) qui a chuté de -2,8% suite à la publication d'un bénéfice en chute de 33% au 'Q3'.

AIG, dont le résultat est repassé positif a pourtant chuté de 7,1% du fait d'interrogations sur l'impact financier de l'ouragan Sandy (sur la branche IARD).

Inversement TripAdvisor s'est envolé de +19,4% grâce à une hausse de fréquentation du site, Priceline a pris +8,3% et Starbucks (NasdaqGS: SBUX - actualité) a gagné comme prévu dès hier soir un bon +9%.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.