La bourse est fermée

Marché: séance linéaire à New York.

(CercleFinance.com) - La séance à Wall Street se termine comme elle avait commencé, à l'issue d'une séance linéaire ou 95% des échanges se sont déroulés entre 18.860 et 19.900Pts (soit 0,25% de volatilité, comme en Europe).

Outre Atlantique, la camisole algorithmique se portait également très serrée ce lundi : le Dow Jones et le S&P500 grappillent +0,2% et le Nasdaq +0,4% à 5.457Pts.

On peut noter dans la courbe des indices US une légère rechute lors de l'annonce de l'attentat qui a coûté la vie à l'ambassadeur Russie à Ankara (un acte d'une gravité exceptionnelle vu les complicités au plus haut niveau que cela implique et la possibilité que cet acte ait téléguidé depuis un pays tiers)... mais peut être que le recul de Wall Street vers 17H15 n'était qu'une coïncidence.

En effet, Wall Street n'a même pas réagi à 'l'incident' (c'est ainsi que certains médias le présentent) sur le marché de Noël de Berlin, avec un mode opératoire identique à celui de Nice (Other OTC: NCSYF - actualité) .

Rien ne semble devoir émouvoir les opérateurs US... à moins que les indices ne soient en mode 'pilote automatique', de telle sorte que les 'algos' exécutent le scénario préétabli, et rien que le scénario, tout repli des cours étant annihilé dès qu'il s'enclenche.

Vu l'actualité dramatique du jour, vu les conséquences géopolitiques impossibles à évaluer de l'attentat d'Ankara, l'absence -totale- de réaction apparente de Wall-Street (à peine 0,15% de repli après le massacre de Berlin, ce n'est pas une 'baisse') pose question.

Le Dow Jones a été soutenu par les +2,2 de United (Shenzhen: 000925.SZ - actualité) techno et les +1,6% d'Intel (Euronext: INCO.NX - actualité) ou les +2,1% de Microsoft (Euronext: MSF.NX - actualité) ... qui a également soutenu le Nasdaq (Francfort: 813516 - actualité) , en plus de Lam Research (+2,4%).

Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.