La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0797
    -0,0114 (-1,05 %)
     
  • Gold future

    1 865,90
    -50,40 (-2,63 %)
     
  • BTC-EUR

    21 593,55
    -350,83 (-1,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Un marché noir de médicaments émerge en Chine face à l’explosion du covid

Depuis la fin de la politique « zéro covid » en Chine et la réouverture des frontières, le pays est submergé par le nombre de nouveaux cas. Les médicaments sont en forte demande, au point où un marché noir s’est créé.

La fin de la politique de « zéro covid » en Chine a été annoncée de manière aussi inattendue que brusque à la fin du mois de décembre. La décision, prise après une vague de manifestation d’une ampleur impressionnante pour le pays, a cependant pris de court beaucoup de personnes — dont le personnel soignant.

Or, depuis la levée des restrictions et la fin des confinements, le nombre de cas de coronavirus SARS-CoV-2 augmente très fortement. La population chinoise n’est pas encore entièrement vaccinée, et peu de médicaments traitant la maladie sont disponibles. Résultat : les stocks de nombreux comprimés, comme l’Ibuprofène, sont complètement épuisés. Pour répondre à la demande, un marché noir en ligne des médicaments s’est créé, raconte Rest of World.

Les urgences en Chine sont dépassées par les cas de Covid, et il n'y a pas assez de médicaments pour répondre à la demande // Source : HKIBC / YouTube
Les urgences en Chine sont dépassées par les cas de Covid, et il n'y a pas assez de médicaments pour répondre à la demande // Source : HKIBC / YouTube

Du Paxlovid importé revendu plus de 2 000 dollars sur Telegram

Peu de médicaments anti-covid ont été autorisés en Chine. Jusqu’à récemment, le pays avait toujours refusé d’utiliser d’autres vaccins que SinoPharm et CoronaVac,

[Lire la suite]