La bourse ferme dans 7 h 29 min

Marché: les investisseurs tenus en haleine par Washington

(CercleFinance.com) - Après avoir dépassé le seuil des 5800 points hier, la Bourse de Paris devrait maintenir le cap de la hausse mardi, toujours soutenue par l'évolution encourageante des discussions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine.

Vers 8h15, le contrat futur sur l'indice CAC 40 - livraison fin novembre - avance de 10 points à 5835,5 points, annonçant une ouverture en territoire positif.

Les marchés boursiers mondiaux ont battu en simultané toute une série de records absolus hier, portés par les déclarations du secrétaire américain au commerce, Wilbur Ross, selon lequel la Chine pourrait accepter certaines conditions posées par les Etats-Unis en vue d'un accord commercial.

'L'activité en Chine commence à pâtir du bras de fer commercial avec Washington et Pékin pourrait être tenté de faire des concessions pour qu'un accord soit enfin scellé', estime un analyste.

'La croissance chinoise a ralenti à 6% au troisième trimestre, au plus bas depuis 1992, sous l'effet de la guerre commerciale livrée aux Etats-Unis', explique le professionnel.

Résultat, le CAC s'est adjugé près de 1,1% à 5824 points sur la seule séance d'hier. L'indice parisien affiche désormais quelque 7,5% de hausse sur le mois écoulé.

Alors que la Maison Blanche continue de tenir les investisseurs en haleine sur un potentiel accord avec la Chine, les grands indices mondiaux ont ouvert plusieurs 'gaps' haussiers au cours des dernières séances, ce qui démontre une certaine confiance dans l'avenir.

D'autres stratèges y voient plus prosaïquement un accès de panique à la hausse face à des résistances qui volent en éclats, alimentée en outre par le phénomène de 'fear of missing out', la peur de rater le train de la hausse.

Pour mémoire, le CAC 40 affiche désormais plus de 23% de hausse depuis le 1er janvier.

La publication cet après-midi, de l'indice ISM des services pour les Etats-Unis ne devrait sans doute pas modifier la trajectoire haussière des marchés.

L'indicateur - qui a commencé à montrer quelques signes de faiblesse au cours des derniers mois - est attendu autour de 52 au mois de novembre, contre 52,6 en octobre.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.