Marché: indices européens boostés par l'Ifo en Allemagne.

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
BELI.PA28,96-1,13
ARCXF3,400,00
AAL.L1 547,00+8,50
^DJI16 408,54-16,31
KBCSY30,430,86

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes se dirigent majoritairement vers une fin de séance sur des progressions notables, même si le moral a été entamé par une mauvaise surprise sur le front de l'immobilier outre Atlantique.

Milan et Lisbonne perdent 0,4% et Zurich 0,1%, mais Londres grappille moins de 0,1%, Amsterdam prend 0,3%, Bruxelles, Paris et Madrid 0,4%, et Francfort s'adjuge 1,2%. A Wall Street, le Dow Jones (DJI: ^DJI - actualité) grignote 0,1%.

Le (Paris: FR0000072399 - actualité) climat des affaires en Allemagne s'est amélioré plus que prévu en janvier, selon l'indice Ifo qui est ressorti à 104,2 contre 102,4 en décembre 2012. Par comparaison, Natixis (Paris: FR0000120685 - actualité) n'attendait qu'une hausse vers 103,5.

'L'Ifo observe une augmentation de l'utilisation des capacités de production et les entreprises commencent à sentir l'impact du reflux de la crise des dettes dans la zone euro', met en avant un économiste de Natixis.

Ce chiffre a permis d'encaisser le PIB du Royaume Uni qui s'est contracté de 0,3% au quatrième trimestre 2012. Pour rappel, l'économie britannique avait rebondi de 0,9% au troisième après trois trimestres consécutifs de baisse.

Les marchés ont toutefois vu leurs gains se tasser avec une chute surprise de 7,3% des ventes de logements neufs aux Etats-Unis en décembre, chute qui reflétait pourtant en grande partie une révision en hausse pour le mois précédent.

Autre nouvelle qui a retenu l'attention, la BCE (Toronto: BCE.TO - actualité) a indiqué que 278 banques lui rembourseront un total de 137,2 milliards d'euros le 30 janvier, sur les montants empruntés lors des deux refinancements LTRO de décembre 2011 et mars 2012.

Par exemple, KBC Group (Other OTC: KBCSY - actualité) gagne 2,5% à 28,5 euros à Bruxelles et signe la plus forte hausse du Bel20, l'établissement financier ayant décidé de rembourser son opération LTRO, pour un total de 8,3 milliards d'euros.

ArcelorMittal (Other OTC: ARCXF - actualité) recule de 1,6% à 13,1 euros à Paris et à Amsterdam, pénalisé par une dégradation de recommandation de 'achat' à 'neutre' chez UBS (Berlin: UBRA.BE - actualité) , qui craint que les surcapacités érodent la rentabilité du sidérurgiste.

A l'inverse, easyJet s'adjuge encore 5,2% à 945 pence à Londres, soutenu par des réactions favorables au point d'activité de la compagnie à bas coûts, comme celle d'UBS qui est passé de 'neutre' à 'achat' sur le titre.

Anglo American (London: AAL.L - actualité) recule par contre de 0,8% à 1.880 pence. La compagnie minière a fait le point sur sa production au quatrième trimestre de l'année 2012, marquée par les mouvements de grèves qui ont touché l'Afrique du Sud dernièrement.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.