La bourse ferme dans 8 h 8 min

Marché: en hausse après les derniers indices PMI Markit

(CercleFinance.com) - Paris débute en hausse pour la première séance du mois de décembre, dans un marché visiblement rassuré par un indicateur concernant l'activité manufacturière en Chine. L'indice CAC 40 avance de 0,5% à 5937 points.

L'indice PMI Caixin sur l'activité manufacturière en Chine a été mesuré à 51,8 au mois de novembre, contre 51,7 en octobre, témoignant d'une amélioration de la santé de l'industrie manufacturière pour le quatrième mois consécutif.

'Cela laisse penser que le pire est derrière nous et que la Chine a repris une modeste accélération sous l'impulsion des stimuli économiques et du déclin des tensions commerciales', estime Danske Bank.

Le marché a pris connaissance des derniers indices PMI Markit pour le secteur manufacturier en Europe. Dans la zone euro, il s'établit à 46,9, se redressant ainsi par rapport à octobre (45,9) et à sa dernière estimation flash (46,6). Si la contraction du secteur se poursuit, l'indice PMI se redresse à son plus haut niveau depuis trois mois.

En France, il s'est redressé de 50,7 en octobre à 51,7 le mois dernier, signalant un léger renforcement de la croissance. Celle-ci affiche ainsi en novembre son rythme le plus soutenu depuis juin dernier

L'indice PMI manufacturier américain - calculé par l'Institute of Supply Management (ISM) - sera lui dévoilé cet après-midi.

'L'un des maillons faibles de l'économie américaine est très certainement le secteur manufacturier, victime du ralentissement économique mondial et de tensions commerciales', rappelle Commerzbank.

'Mais là aussi, la situation semble se stabiliser', assure la banque allemande.

Commerzbank dit d'ailleurs tabler sur un indice ISM manufacturier à 50 points au mois de novembre, c'est-à-dire un niveau indiquant une croissance de l'activité.

Privée de véritables catalyseurs, la Bourse de Paris avait fini sur une note légèrement négative vendredi (-0,1%) de sorte que son gain hebdomadaire s'est retrouvé réduit à 0,3%.

Le marché parisien affiche désormais le même niveau que le 12 novembre dernier et au bout de trois semaines de stagnation, aucune amorce de consolidation ne semble se dessiner.

Si le CAC 40 semble buter sur la résistance majeure des 5930 points, il faudrait une accélération baissière en direction des supports des 5870 points, puis 5815 point, pour valider une première inversion de tendance, d'après les analystes techniques.

Du coté des valeurs, Saint-Gobain a finalisé le 29 novembre la cession de la société Distribution Matériaux pour les Travaux Publics (DMTP) au groupe Frans Bonhomme.

STMicroelectronics annonce avoir également finalisé l'acquisition totale de Norstel, fabricant suédois de plaquettes en carbure de silicium (SiC).

Bertrand Camus, Directeur Général du Groupe Suez, annonce une nouvelle organisation à compter du 1er janvier 2020 dans le cadre du plan stratégique ' Shaping Suez 2030 '. Le plan de performance vise notamment à réaliser 1 milliard d'euros d'économies d'ici 2023. La nouvelle organisation comprend six Régions et deux Business Units (BU) mondiales.

Morgan Stanley entame une couverture de Bouygues avec une recommandation 'surpondérer' et un objectif de cours fixé à 45 euros, ce qui implique un potentiel de progression de plus de 20% pour le titre du conglomérat français.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.